Articles

La Cité de l’Espace a célébré les 50 ans du « premier pas d’un homme sur la Lune », à cette occasion, Esprit Joaillerie a eu le grand privilège de s’entretenir avec Claudie Haigneré, Première femme européenne astronaute, Matthias Maurer, astronaute et géologue en préparation pour la prochaine mission lunaire et  Sylvestre Maurice, astrophysicien, planétologue et inventeur de la plus célèbre caméra laser « ChemCam » qui est actuellement sur Mars.

Sylvestre Maurice devant un prototype Rover Lunaire
Cité de l’Espace
© Ejcw

Sylvestre Maurice, quel type de roche a t-on découvert sur la Lune ?

« La surface de la Lune est appelé Régolithe, c’est une couche de poussière et de roches d’environ 6 mètres d’épaisseur.
Comme la lune n’a pas d’atmosphère, tous les corps qui vont dans sa direction y entrent en contact à trés grande vitesse et fracturent le sol.
Ce grain fin résultant de la fracturation dûe aux impacts est aussi impacté par le vent solaire qui dépose de l’hydrogène et de l’helium,  « viellissant » un peu plus la roche en la rendant plus sombre.
On a trouvé beaucoup d’oxyde, d’aluminium, de calcium, et plus précisément en minéralogie des phases minérales comme les Silicates, les Pyroxènes, Dioxides, Olivines et Feldspaths…
Il y a peu de quartz, mais des Oxydes comme l’Ilmenite (FeTiO3) et l’Apatites (Ca5(PO4)3(F,OH,Cl)).

Régolithe Lunaire déterré par les astronautes pendant la Mission Apollo 16 en 1972.
© NASA

C’est une minéralogie trés semblable à la Terre mais avec un spectre plus restreint. Pour continuer ces études de roches lunaires et mieux comprendre le sol lunaire, nous avons la chance d’avoir un trésor, les 382 kgs d’échantillon de Régolithe d’Apollo et les 1 kg des missions Luna, et bientôt, à la fin de l’année des échantillons chinois de Chang’e 5. On analyse également le sol en orbite lunaire à environ 30 km d’altitude par spectrométrie jusqu’à l’infrarouge mais rien ne vaut les échantillons. »

Mission Apollo 15 a permis de ramener d’importants échantillons du sol lunaire
© NASA

Y a t il une pierre Lunaire qui a retenue votre attention ?

« Mais oui ! Cette année nous avons fait une belle découverte dans les échantillons lunaires, une météorite terrestre !
C’est probablement la pierre la plus vieille provenant de la Terre.
Elle résulte d’un fort impact qui a eu lieu sur Terre, il y a environ 3,7 milliards d’années et a été éjectée vers la Lune, c’est une pierre qu’on ne pourrait pas trouver sur terre car il y a trop d’érosion. »

La Terre et la Lune juillet 2015 par le satellite DSCOVR.
© NASA

Pouvez-vous me parler un peu du sol martien?

« Depuis 2012, l’homme est sur Mars grâce à Curiosity et au Laser « ChemCam » réalisé en France. Nous avons donc pu analyser les roches martiennes, à chaque tir laser, nous avons la proportion de fer, d’aluminium, de silicium, d’oxygène.. »

Mars Rover Curiosity on Sol 978 (2015-05-07)
© NASA/JPL-Caltech/MSSS

Quelle a été la première roche martienne analysée par ChemCam?

« Coronation est la première roche martienne que nous avons analysée 13 sol après s’être posé sur Mars (19 Aout 2012), moment impressionnant car c’était la première fois que nous avions, à une aussi longue distance, la composition exacte d’une roche, du basalte.

Coronation
© NASA/JPL-CALTECH/MSSS/LANL

Analyse Chimique de Coronation
© NASA/JPL-CALTECH/MSSS/LANL

 En 2020, le prochain laser « SuperCam » decollera pour Mars et sera capable de faire de la minéralogie en plus de la chimie sur Mars.
Ce laser pourra nous dire comment sont associés entre eux les minéraux sur Mars, les phases minérales le Carbonate, Silicate, Quartz…
Ce laser vert fait vibrer les molécules, il est accompagné d’un spectromètre. »

SuperCam
© NASA/JPL – CALTECH (10/01/2017)

Avez-vous une belle histoire de pierre martienne à nous raconter?

« Imaginez une météorite martienne qui sous un impact quitte Mars, dérive lentement dans l’espace jusqu’à tomber sur Terre. Cette météorite Martienne est à la Cité de l’Espace à Toulouse, c’est Luc Labenne, chasseur de météorites, qui l’a cueilli et nous l’a apporté.
Et bien cette météorite, je l’ai confié à Thomas Pesquet, qui l’a emporté sur ISS puis Thomas l’a rapporté sur Terre.

La pierre de Mars confiée par la Cité de l’espace à Thomas Pesquet flotte dans le poste d’observation Cupola de la Station Spatiale Internationale.
© ESA/Thomas Pesquet

Nous l’avons scindée en trois parties.
Une partie repartira sur Mars avec SuperCam pour étalonner la nouvelle caméra, la seconde a été remise à Thomas Pesquet par la Cité de l’espace et le CNES en juin 2019 pour alimenter son rêve d’espace.
Enfin la troisième est exposé à la Cité de l’Espace avec un témoignage de Thomas Pesquet lors de sa mission dans l’espace qui explique ce que représente cette pierre pour lui; le futur de l’exploration spatiale :
la collaboration Hommes / robots.
C’est une belle histoire de pierre car elle aura traversé quatre fois l’atmosphère terrestre et deux fois l’atmosphère martienne. »

Sylvestre Maurice et Thomas Pesquet tenant la pierre martienne.
© Cité de l’Espace

Esprit Joaillerie a poursuivi cette journée avec Matthias Maurer, Astronaute allemand de l’ESA, géologue qui fera partie de la prochaine exploration Lunaire.

Matthias Maurer & Esprit Joaillerie
© Ejcw

Sa mission sera tournée essentiellement vers la géologie, une spécialité européenne, car pour l’instant il n’y a d’Astronaute Géologue qu’à l’ESA.
Pour mener à bien cette mission, Matthias Maurer s’entraine sur l’île de Lanzarote en Espagne où la géologie volcanique est très proche du sol lunaire, car la prochaine mission devra alunir dans un cratère gigantesque à l’abri du rayonnement cosmique et protégé des températures extrêmes de la Lune
(100 °C le jour, – 150 °C la nuit).

Lanzarote
© ESA–M. Barnabei

Ce n’est pas tout, un laboratoire géant de plus 1000 m2 à Cologne reproduit les conditions similaires à celles sur la Lune afin de construire le futur village lunaire et de mener diverses expérimentations comme fabriquer du combustible à partir de molécules d’hydrogène et d’oxygène présentent dans la Régolithe.

Cratère Lunaire Giordano Bruno
© NASA/Goddard/Arizona State University

« La Lune est un formidable livre d’histoire pour progresser dans nos recherches ».

Pour conclure cette passionnante journée, c’est Claudie Haigneré qui a confié sa vision de l’espace,
« un lieu où tout est possible ».

Claudie Haigneré & Esprit Joaillerie
© Ejcw

« La Lune est un territoire scientifique passionnant très proche de nous !
C’est aussi un enjeu éthique, la lune est une vision globale du futur. Trouver le meilleur équilibre entre des intérêts à la fois politiques, économiques, scientifiques et technologiques, au service du bien commun de l’humanité, tout en respectant les intérêts privés, permettre à tous de travailler ensemble et non pas seulement en tant que nations souveraines. »

J’ai une question un peu plus personnelle, quel souvenir gardez vous de l’Espace ?

« Merveilleux. L’état d’apesanteur est une sensation unique. Mais ce qui m’a le plus marqué c’est l’odeur de la Terre lors de mon atterrissage au Kazakstan. »

Mes très chaleureux remerciements à Claudie Haigneré, Sylvestre Maurice et Matthias Maurer pour avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Mes remerciements à la Cité de l’Espace, particulièrement à Florence Seroussi pour l’organisation de cet événement et de ces entretiens passionnants.

ESA / CITE ESPACE

Esprit Joaillerie vous emmène au Musée de Minéralogie et Géologie de Madrid.

© Ejcw

On y resterait des heures entières. Les minéraux et fossiles rivalisent de beauté, illuminés par une verrière aux splendides vitraux.
L’ architecture du bâtiment et son agencement intérieur datent de 1927. Le musée a été inauguré par le Roi Alphonse XIII à l’occasion du XIVème Congrès international de Géologie.
La collection historique de gemmes, minerais, roches et fossiles a pour mission de conserver et partager la diversité du patrimoine minéralogique, géologique et paléontologique.

© Ejcw

© Ejcw

Pyrite / Pirita
© Ejcw

Soufre / Azufre
© Ejcw

Beryl Aigue-Marine / Berilo Aguamarina
© Ejcw

© Ejcw

Selenite / Selenita
© Ejcw

Fluorite / Fluorita
© Ejcw

Or / Oro
© Ejcw

Cette collection remonte à la création de la Commission de la carte géologique d’Espagne en 1849, elle est toujours complétée par l’ IGME (Institut Géologique et Minier d’Espagne).

© Ejcw

© Ejcw

Quartz ferrugineux / Cuarzo Ferruginoso
© Ejcw

Agate / Ágata
© Ejcw

Alors, si vous venez à Madrid, une visite au très beau Musée de Minéralogie et Géologie s’impose.

Museo Geominero
Calle de Rios Rosas, 23
28003  Madrid

Esprit Joaillerie a rencontré Marine Devos, la nouvelle directrice du salon Bijorhca. Elle a géré les salons du groupe Reed Exhibitions dédiés à la joaillerie à l’international, notamment IJL (Londres) et JCK (Las Vegas) et prend désormais la responsabilité du célèbre salon parisien Bijorhca Paris.

Marine Devos & Esprit Joaillerie

Quelle orientation souhaitez vous donner au salon Bijorhca Paris ?

L’orientation que nous souhaitons donner à Bijorhca Paris est celle que nous avons déjà initiée il y a deux éditions. Nous continuons notre travail de renforcement du segment précieux pour mettre en avant les bijoux faisant appel à l’or, à l’argent et aux pierres de valeur.

Simultanément, nous nous attachons à consolider et à rassembler les acteurs du secteur. Qu’ils soient ceux du bijou fantaisie ou ceux du bijou précieux ou encore ceux qui offrent des services.

L’union fait la force et dans le contexte économique et social actuel que vous connaissez, il nous semble prioritaire de s’attacher à rassembler l’industrie.

Zaremsi
©Ejcw

Souhaitez-vous que la joaillerie soit encore plus présente ?

Nous souhaitons effectivement donner à la joaillerie la place qu’elle doit avoir sur un salon international qui se déroule à Paris. Cela prend du temps, bien évidemment, mais nous mobilisons toute notre énergie pour y arriver.

Hélène Courtaigne Delalande
©Ejcw

Quelles actions avez-vous mis en place depuis votre nomination ?

J’ai pris mes fonctions très récemment, le 7 décembre dernier et j’ai entamé un travail d’échanges avec les détaillants et les institutionnels, les marques, etc…pour mieux appréhender leurs attentes et affiner les actions à mettre en place pour septembre prochain.
Je continue dans ce sens.

J’ai également pris possession de mon rôle  qui est de gérer le développement de Bijorhca Paris, d’animer l’équipe et de représenter le salon en France et à l’international. C’est un vrai rôle
de chef d’orchestre !

Apostolos Jewellery
©Ejcw

 Quel sera votre prochain invité d’honneur ?

Nous avons plusieurs idées, qui restent confidentielles pour le moment… Rendez-vous en septembre pour le savoir !

Jean Boggio Invité d’Honneur en Janvier 2019
©Ejcw

 Quels seront les joailliers présents ?

Certaines marques présentes lors des sessions précédentes reviendront en septembre prochain et nous prospectons de nouvelles marques que nous aurons le plaisir de vous présenter très bientôt.

Nous comptons également sur le retour des marques et créateurs internationaux dont les brésiliens et le pavillon de l’Ile Maurice.

Shinju Kobe
©Ejcw

 Que représente le bijou pour vous ?

Une symbolique forte.
Je pense que derrière chaque bijou, il y a une histoire, un événement. Je pense notamment à celui que m’ont offert 30 de mes amis le jour de mes 30 ans.

©Bijorhca

Quel est votre bijou préféré ? Une pierre précieuse qui vous fait rêver ?

Il s’agit d’un bijou de la place Vendôme qui est une perle de Tahiti, dont la bélière, en forme de serpent, est sertie de diamants.

Peut-on imaginer un salon Bijorhca à l’international ?

Le groupe Reed Exhibitions auquel Bijorhca appartient a déjà dans son portefeuille des salons sur le secteur du bijou. Nous organisons le salon de JCK à Las Vegas, International Jewellery London, International Jewellery Tokyo et aussi le salon Jewellery & Watch Show à Abu Dhabi.

Nous n’avons donc pas à ce jour de perspectives de déploiement de la marque Bijorhca à l’étranger, mais nous avons, bien sûr, entamé des discussions pour envisager des synergies avec les autres salons du Groupe.

Michael Michaud Jewellery
©Ejcw

Nous attendons avec impatience le salon de septembre 2019, pouvez-vous déjà nous en parler ?

Il va falloir patienter encore un peu… mais ce que je peux vous dire c’est que nous mettons tout en œuvre pour faire du prochain salon une très belle édition !

Retrouvons nous en septembre prochain, du 6 au 9, pour découvrir cette nouvelle énergie.

Bijorhca Paris
6 au 9 septembre 2019
Paris Porte de Versailles

bijorhca.com

 

Esprit Joaillerie a retrouvé le salon Bijorhca pour vous faire découvrir ses coups de coeur pour cette première édition de l’année 2019.
La seconde édition aura lieu en septembre.


Marine Devos, nouvelle directrice de Bijorhca, a insufflé une belle énergie pour développer cette édition.  Bijorhca est vraiment un évènement incontournable sur le marché du bijou fantaisie et précieux.

Ce salon des professionnels de la bijouterie joaillerie accueille près de 400 exposants, créateurs, fournisseurs et fabricants .
Au milieu de cette ruche de professionnels, on trouve de la poésie, de l’art et du savoir-faire, la magie du bijou !
Je vous en donne un aperçu.

Katerina Vassou

Hélène Courtaigne Delalande

Michael Michaud Jewellery
©Ejcw

Michael Michaud Jewellery
©Ejcw

Michael Michaud Jewellery
©Ejcw

L’art du feu avec Collection Muranero qui réalise des perles en verre de Murano.

Collection Muranero
©Ejcw

Collection Muranero
©Ejcw

Dont certaines sont réalisées pour les oeuvres de Jean Boggio, joaillier orfèvre qui n’arrête pas de nous surprendre.

Jean Boggio & Collection Muranero
©Ejcw

Esprit Joaillerie & Jean Boggio
©Ejcw

Pour cette édition Jean Boggio fête ses 30 ans de créations au salon Bijorhca où il a débuté comme joaillier orfèvre. Suivez sa couleur favorite, le violet, il y conte le soleil et la lune.
Des créations de joaillier et décorateur orfèvre.

Jean Boggio
©Ejcw

Chez Apostolos Jewellery, on réalise des bijoux mêlant la tradition Hellénique et le design contemporain, l’or et l’argent parsemés de rubis ou de diamants.

Apostolos Jewellery
©Ejcw

Apostolos Jewellery
©Ejcw

Vous trouverez au salon aussi des perles avec Shinju Kobe.
La ville de Kobe est le berceau des perles japonaises, les perles Akoya. Soigneusement, les perles sont triées et enfilées pour offrir des colliers magnifiques.
Chacune de ces perles est un trésor de la mer.

Shinju Kobe
©Ejcw

Shinju Kobe
©Ejcw

Shinju Kobe
©Ejcw

Shinju Kobe
©Ejcw

Alors, si vous êtes professionnels, rendez-vous au salon Bijorhca deux fois par an.

BIJORHCA
The international Jewellery Show
18 au 21 janvier 2019
6 au 9 septembre 2019

www.bijorhca.com

Esprit Joaillerie s’est intéressé à une pierre volcanique, l’obsidienne.

Bloc d’Obsidienne d’Arménie.

Cette matière en fusion qui nait du feu de la terre pour se répendre sur la nature ne peut laisser indifférent.

Kilauea coulée dans la mer.
© Terre et Volcans

© acda

Issue d’une lave riche en silice, l’obsidienne ne se cristallise pas car le mécanisme de cristallisation est comme suspendu par la différence de température. Il en résulte une pierre brillante et tranchante, un verre volcanique.


Sa couleur d’un beau noir velours peut parfois au gré de sa composition prendre des teintes comme le marron, le vert, plus rarement bleu, rouge et même jaune.

Dès l’âge de pierre, l’obsidienne est très employée, comme le silex, elle peut être tranchante et en l’absence de matériaux métallique, cette pierre était d’une grande importance
(particulièrement pour la chasse et l’agriculture).

Détail Obsidienne d’Arménie

Utilisée par les civilisations précolombiennes, elle servait d’outils mais également d’objet décoratif comme des miroirs.
Energie de la terre pour les mayas, l’usage en était plus sophistiqué, cette pierre sacrée était utilisée pour la fabrication de couteau sacrificiel.

© ejcw

© ejcw

Au moyen-âge, les traditions médiévales prêtaient à l’obsidienne des pouvoirs thérapeutiques et surnaturels, ainsi les boules d’obsidienne pouvaient prédire l’avenir.

© ejcw

De nos jours l’obsidienne séduit toujours l’homme, car ce verre naturel est une source de créations.

© ejcw

C’est ce lien entre l’obsidienne et l’homme que perpétue
Michel der Agobian au travers de Cub-ar. Il propose des objets précieux en obsidienne du Mont Ararat réalisés par plusieurs créateurs.

Cub-ar
Coupelle »Aïda » Obsidienne
Michel der Agobian
© Cub-ar

Cub-ar
Bouton de Meuble « Facettée »Obsidienne
Christian Ghion
© Cub-ar

Cub-ar
Toupie « Tourbillon » Obsidienne, Argent
Roland Daraspe
© Cub-ar

Pour Jean-Baptiste Sibertin-Blanc, designer, l’obsidienne a une dimension très contemporaine. En 2010, il est le directeur artistique de l’exposition Un regard d’Obsidienne, qui rassemble 12 créateurs autour de lui pour réaliser des pièces d’exceptions.

Nearly Perfect Chaos
Sculpture
Obsidienne, Laiton
© Studio JBSB

Cette matière sombre continue d’inspirer Jean-Baptiste pour proposer des objets fait entièrement à base d’obsidienne comme ces vases, ce verre ou encore cette suspension.

Jean-Baptiste Sibertin-Blanc
Vase Collection Bambou
Obsidienne
© Studio JBSB

Jean-Baptiste Sibertin-Blanc
Vase Collection Bambou
Obsidienne
© Studio JBSB

« Bambou »
Verre à Saké en Obsidienne
© Studio JBSB

Jean-Baptiste Sibertin-Blanc
Suspension
Obsidienne, Laiton.
© Studio JBSB

Le joaillier Thierry Vendome utilise l’obsidienne pour créer des bijoux uniques. Il aime l’obsidienne pour la richesse des formes qu’elle inspire. Car « sa fluidité prend l’empreinte de la nature qui l’entoure ».
Chacune de ses créations est réalisée en scrutant ses motifs, ses aspérités, ou encore son éclat.

Thierry Vendome
Broche Osidienne, Rubis, Corail, Or Noir.
© ejcw

Collier Cravate Obsidienne Thierry Vendome

Collier Thierry Vendome
Obsidienne, Opale, Diamants, Or Blanc.
© ejcw

Pendentif Thierry Vendome
Obsidienne, Rubis, Or

Bague / Pendentif Naïra.
Obsidienne, Quartz à dendrites, Diamants, Or Blanc.

L’obsidienne a la force de la nature, celle qui inspire l’esprit créatif.
Cette pierre vous fera peut être regarder autrement la lave des volcans.

Thierry Vendome
http://www.thierryvendome.com

Studio JBSB
http://www.jbsb.eu

Société Cub-Ar
http://cub-ar.com/fr/cub-ar

Mes remerciements à Terre et Volcans
http://terreetvolcans.free.fr

Pour Amaury.