RENCONTRE AVEC MARIE VALLANET PRESIDENTE DE L'ECOLE DES ARTS JOAILLIERS

RENCONTRE AVEC MARIE VALLANET PRESIDENTE DE L’ECOLE DES ARTS JOAILLIERS

L’Ecole des Arts Joailliers a été créée en 2012 avec le soutien de Van Cleef & Arpels. Cette école prestigieuse défend depuis un projet inédit, patrimonial et créatif, un projet sur la connaissance des Arts Joailliers.
Esprit Joaillerie a eu le plaisir d’interviewer sa Présidente,
Marie Vallanet-Delhom.

Marie Vallanet-Delhom & Charlotte Wannebroucq

Marie, que représente le bijou pour vous ?

Le bijou est l’expression de la personnalité de celui ou celle qui le porte.
Il est remarquable, précieux ou pas. A L’Ecole des Arts Joailliers, nous parlons des bijoux au sens large.
J’aime voir ce que les personnes portent et comment sont portés les bijoux. Souvent lors d’interview, on me pose la question à propos des jeunes qui ne porteraient plus de bijoux. Mais non, ils portent bien des bijoux, à commencer par les tatouages qui sont aussi une parure et l’expression de la personnalité.

L’Ecole des Arts Joailliers

Quelle est votre pierre préférée ?

L’émeraude. J’aime beaucoup d’autres pierres, mais je ne reste jamais insensible au charme de l’émeraude. Les jardins de cette pierre sont une incitation aux voyages, poétiques, artistiques…
La façon dont les minéraux ont été crées au coeur de la terre me fascine, je ne suis pas scientifique mais les minéraux sont un réel vecteur d’émotion.

Bague émeraude Van Cleef & Arpels

Que transmet L’École des Arts Joaillier ?

Son rôle est de diffuser la culture joaillière au public le plus large :  compléter les connaissances des amateurs, dévoiler des secrets et présenter les différents savoir-faire de la joaillerie.
Transmettre la culture, c’est une possibilité d’émerveiller et parfois même de susciter de futures vocations.

MAD Galerie des Bijoux

Pour aller plus loin dans ce projet les partenariats et mécénats avec L’Ecole Boule, le Muséum d’Histoire Naturelle, Le Musée des Arts Décoratifs, Le Musée d’Art Moderne, sont une chance pour offrir encore plus de possibilités de découvertes.
L’Ecole est un lien, le bijou est universel.
N’oublions pas que l’homme pare son corps de bijoux depuis les temps les plus anciens, c’est cette histoire du bijou que l’Ecole transmet.

Comment s’organisent ces découvertes joaillières ?

Les cours sont la « colonne vertébrale » de l’Ecole, où viennent se greffer ses conférences, ses ateliers pour enfants, ses éditions et, bien entendu, également par la présence de l’École à l’étranger.

Comme, je l’ai dit, cette culture joaillière est proposée à un maximum de personnes. Le plus important pour nous est de captiver par la découverte nos élèves.
Par exemple dans le cours « Fascination du Diamant », ce ne sont pas uniquement la connaissance des « 4 C  » ( 4 C ou 4 critères pour estimer un diamant : Carat, Color, Clarity, Cut).
Nous avons organisé ce cours comme une enquête.
La gemmologie devient alors une science plus ludique.
Parallèlement, nous ouvrons des chantiers de recherches comme celui sur Jean-Baptiste Tavernier. C’est un projet qui a commencé il y a 4 ans.

Il faut être obstiné, ne jamais lâcher son chantier, sans savoir si on arrivera jusqu’au bout. Le professeur Guillaume Glorieux, Directeur de la  Recherche dit une phrase très juste à ce propos  » La recherche décloisonne les savoirs « .
C’est un beau chemin de découvertes.

Qu’est ce qui vous décide à créer un nouveau cours ?

L’idée des cours est en constante évolution. A sa création l’École proposait 7 cours, aujourd’hui nous avons 20 thématiques, en français et en anglais, soit 40 cours par mois. Je m’appuie sur une équipe de professeurs dynamiques et passionnés. Ces professeurs ont envie de transmettre leur passion au plus grand nombre.

En complément de votre passion pour les bijoux,
Marie, quelle est votre musique préférée?

Le Jazz, sans hésitation Miles Davis !

Un lieu qui vous inspire ?

C’est difficile. Probablement mon refuge à la campagne.

Une oeuvre d’art ?

Je suis attirée par la peinture, j’aime beaucoup la période bleue de Picasso.

Picasso Période Bleue

Quels sont les prochains projets de l’Ecole ?

L’École des Arts joailliers à New York a déjà rencontré un franc succès il y a 3 ans. Nous y retournons en octobre. Cette fois-ci, je suis fière d’organiser une exposition consacrée exclusivement aux bagues d’homme, en présentant pour la première fois, la collection personnelle d’Yves Gastou.

Collection Bagues Yves Gastou

Puis ce sera Tokyo et à nouveau Dubai.
Pour 2019, nous avons des projets importants comme l’ouverture permanente de l’École des Arts Joailliers à Hong Kong, ce sera un fabuleux rayonnement sur l’Asie.

L’École des Arts Joailliers à Hong Kong

Merci Marie pour ce moment exceptionnel.
L’Ecole des Arts Joailliers, que j’ai eu la chance de voir en action en France et à l’étranger, est une très belle école qui diffuse la culture Joaillière avec des professeurs passionnants et passionnés comme vous.
Une défense du savoir faire joaillier exceptionnel, qui me touche et que je  partage.

L’Ecole des Arts Joailliers
22 Place Vendôme 75001 Paris
lecolevancleefarpels.com