DIAMONDS, LA COLLECTION DE BENJAMIN ZUCKER

DIAMONDS, LA COLLECTION DE BENJAMIN ZUCKER

La galerie, les Enluminures, annonce l’exposition et la vente de l’extraordinaire collection de diamants de Benjamin Zucker, l’un des plus importants marchands de diamants et de pierres précieuses à New York.

Benjamin Zucker a constitué une collection qui a pris toute une vie de patience, d’argent et de passion.

Cette collection extrêmement rare et précieuse comprend environ trente-cinq joyaux fabriqués principalement pour des clients européens.
Ces bagues, broches, épingles à cheveux, boucles d’oreilles racontent l’histoire du diamant indien sur une période de près de 600 ans, qui s’est terminée avant la découverte de mines au Brésil, une source qui a changé l’Inde et inauguré un nouvel âge du diamants.

The Octahedral Diamond
Sultan Muhammad of Ghor’s
Diamond Ring
Afghanistan or Pakistan, 13th Century
© Les Enluminures

 La collection commence par le diamant octaédrique.
Par des exemples exceptionnels, d’importance internationale, ces diamants montrent comment les bijoutiers ont progressivement capturé l’attrait de ces gemmes indomptables, évoluant de la taille en pointe en taille brillante.

The Point Cut
The Spizer Renaissance
Diamond, Ruby, Enamel Ring
Italy Venice (?) 16th Century
© Les Enluminures

The Table Cut
The Guilhou RenaissanceTable Cut Diamond and Ruby Ring
Western Europe, 16th Century
© Les Enluminures

The Rose Cut
The Dutch Rose Jewel
Western Europe, The Netherlands(?)Early 18th Century
© Les Enluminures

Le succès de la taille brillant (proche de nos tailles actuelles) a éclipsé les formes antérieures, dont beaucoup ont été retaillées pour les « moderniser », avec pour résultat que les coupes antérieures de diamants « old mine », inclus ici, sont extrêmement rares.

The Brillant Cut
The St. Alban’s Bodkin
England, 17th Century, Remounted and Inscribed 18th Century
© Les Enluminures

La plupart de ces bijoux ont été exposés dans des musées prestigieux, le Walters Art Museum, le Muséum d’histoire naturelle de Yale Peabody, le Houston Museum of Art et, plus récemment, le Metropolitan Museum of Art.
Ils n’ont jamais été proposés à la vente.
Une publication somptueuse d’éminents spécialistes accompagne l’exposition, elle est écrite par Diana Scarisbrick, célèbre historienne de la joaillerie et auteure de Diamond Jewelry: sept cents ans de gloire et de glamour (septembre 2019).

A voir absolument !

Diamonds, The Collection of Benjamin Zucker
From October 24 until November 9

Les Enluminures Ltd.
New York

Les Enluminures