Articles

Les éditions Flammarion nous proposent un beau livre pour découvrir un peu plus les bijoux anciens,
Bijoux Anciens 1800-1950 Découvrir, Identifier et Apprécier.


Sous la direction de Geoffray Riondet, expert du bijou ancien et gemmologue, préfacé par la créatrice de bijoux Victoire de Castellane, cet ouvrage nous permet de découvrir, d’identifier et d’apprécier un trésor, les bijoux anciens.

Ce livre pensé comme un guide pratique présente l’évolution des bijoux en France, du Consulat aux années 1950. On y trouvera des informations pour entretenir ses bijoux et des conseils pour les acheter.

Bracelet, or, camée en corail, écaille de tortue, vers 1860. P21 © Maison Riondet / Andreas Stenger

Les camées, dormeuses, broches trembleuses,… n’auront plus de secret pour vous.

A découvrir à partir du 12 mai 2021.

Flammarion

Myrtille Mousson et Charlotte Wannebroucq se lancent aujourd’hui pour partager leur passion du bijou.


Myrtille & Charlotte© Myrtille & Charlotte / Laurence Laborie

Ce sont deux femmes engagées aux parcours complémentaires, réunies autour de la défense du savoir-faire joaillier et mues par l’esprit d’entreprise.

Myrtille Mousson est gemmologue et experte en communication événementielle.

Myrtille Mousson
© Myrtille & Charlotte / Laurence Laborie

Après des débuts dans la publicité et la production TV, Myrtille découvre le monde des gemmes, commercialise ses propres créations et rencontre de nombreux jeunes talents qu’elle décide de mettre dans la lumière.
C’est ainsi que nait en 2014 un premier salon d’exposition-vente d’artisans bijoutiers dans un lieu d’exception à Saint Germain-des-Prés. Il s’imposera au fil des éditions comme un rendez-vous parisien incontournable avant que Myrtille ne décide de le suspendre pour se consacrer à sa vie de famille. Quelques années plus tard, ce sont ses échanges avec Charlotte qui la convainquent de relancer et d’enrichir son concept.

Charlotte Wannebroucq est gemmologue de formation et experte en bijoux anciens.

Charlotte Wannebroucq
© Myrtille & Charlotte / Laurence Laborie

Elle a longtemps travaillé pour l’un des acteurs reconnus de l’expertise et la vente de pièces anciennes dans la mouvance de la Place Vendôme.
En 2014, Charlotte monte sa propre société Patrimoine Joaillerie, dédiée à l’expertise et l’achat-vente de bijoux. Sur cette lancée, elle crée son blog, Esprit Joaillerie, consacré à la défense du patrimoine joaillier et de la création. Esprit Joaillerie c’est 85 000 abonnés en France et à l’international et 600 000 comptes touchés. En parallèle, Charlotte continue de collaborer en tant qu’experte avec des maisons de vente aux enchères.
Enfin, elle est intervenue lors de conférences à l’École des Arts Joailliers de Paris ou au
Musée des Augustins de Toulouse. Toujours la même année, Charlotte fait la connaissance de Myrtille lors d’une interview sur le salon Mes Créateurs Joailliers que cette dernière vient de lancer.
C’est le début d’une complicité professionnelle et amicale et les prémices d’un projet entrepreneurial qui se concrétise aujourd’hui.

Voici leurs projets à venir.
Le printemps 2021 verra le lancement de la market place
Myrtille & Charlotte, une plateforme de vente en ligne dédiée aux bijoux de créateurs et anciens mais aussi conseils et expertise en matière de bijoux par nos deux expertes.

A l’automne 2021 ce sera le lancement d’un salon consacré aux bijoux anciens et contemporains.

Et en 2022, ce sera l’univers des montres qui sera mis en avant avec le lancement d’un salon qui leur sera dédiées.

A suivre !

Myrtille & Charlotte 

contact@myrtillecharlotte.com

La Maison Chaumet présentera, du 8 mai au 18 juillet 2021, dans ses salons du 12 Vendôme, l’exposition
Joséphine et Napoléon, une histoire (extra)ordinaire.
Dévoilée à l’occasion du bicentenaire de la mort de l’Empereur,
elle revient sur les moments forts de leur vie à deux.

L’exposition Joséphine et Napoléon, une histoire (extra)ordinaire revient sur la passion hors norme et somme toute universelle de ce couple mythique. Les temps forts de leur amour sont racontés dans une mise en scène qui fait la part belle à l’émotion et évoque en filigrane l’histoire de la Maison Chaumet.

Diadème Epis de Blé
François-Regnault Nitot (1779-1853)
Diamants, Argent, Or.

Dans le Salon Chopin, classé, donnant sur la place Vendôme, ce sont les débuts parisiens de cette romance sous le Directoire et le Consulat que l’on découvre, avant de revivre le sacre, où le couple impérial est à son zénith. L’exposition revient également sur le destin de Joséphine, sa personnalité et son intimité, mais aussi sur la vie d’apparat du couple.

Parure Attribuée à Nitot
Malachite, Perles, Ecaille de Tortue, Or. Circa 1810.
Collection fondation Napoléon

Enfin, au- delà des enjeux de descendance et de leur séparation, l’éternité de l’amour de Joséphine et Napoléon est mise en lumière, depuis ses prolongements dynastiques jusqu’à la Maison Chaumet, qui ne cesse de faire vivre cette passion dans ses créations.

Paires de Boucles d’Oreilles attribuée à Nitot
Perles Fines, Or, Argent, Début du XIXe siècle , Paris.
Musée du Louvre, Paris, France.

Ce sera l’occasion de découvrir plus de 150 pièces de joaillerie, tableaux et objets d’art issus du patrimoine de Chaumet mais également de prêts de collectionneurs privés et d’institutions.

Save the Date !

Chaumet
12, place Vendôme
75001 Paris
Exposition gratuite
Ouverte au public sur réservation.

Au détour d’une lecture, la littérature parle de bijoux surprenant. Connaissez vous l’incroyable tortue rutilante de gemmes de Jean des Esseintes. Personnage principal du roman « A Rebours » de la fin du XIXème siècle, l’auteur Joris-Karl Huysmans nous entraine vers la folie des gemmes.

Cartier Lapis-Lazuli, Émeraude, Or. Vers 1950

Cartier
Lapis-Lazuli, Émeraude, Or.
Vers 1950

 Jean des Esseintes, esthète maniaque à l’esprit décadent, est fasciné par les couleurs, une idée incroyable lui vient à l’esprit pour donner de la vie à son tapis: « Regardant, un jour un tapis d’orient à reflets et, suivant les lueurs argentées qui couraient sur la trame de la laine, jaune aladin et violet prune, il s’était dit : il serait bon de placer sur ce tapis quelque chose qui remuât et dont le ton foncé aiguisât la vivacité de ces teintes.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Possédé par cette idée, il avait vagué, au hasard des rues, était arrivé au Palais Royal, et devant la vitrine de Chevet s’était frappé le front : une énorme tortue était là, dans un bassin. Il l’avait acheté : puis, une fois abandonnée sur le tapis, il s’était assis devant-elle et il l’avait longuement contemplée, en clignant de l’oeil.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Decidement la couleur tête-de-nègre, le ton de Sienne crue de cette carapace salissaient les reflets du tapis sans les activer; les lueurs dominantes de l’argent étincelaient maintenant à peine, rampant avec les tons froids du zinc écorché, sur les bords de ce test dur et terne.(…)

Boucheron Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Boucheron
Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Il découvrit enfin que sa première idée, consistant à vouloir attiser les feux de l’étoffe par le balancement d’un objet sombre mis dessus était fausse; en somme, ce tapis était encore trop voyant(…) Il s’agissait de renverser la proposition, d’amortir les tons, de les éteindre par le contraste d’un objet éclatant, écrasant tout autour de lui, jetant de la lumière d’or sur de l’argent pâle.(…) Il se détermina à faire glacer d’or la cuirasse de la tortue.(…)

René Boivin Citrine, Émeraudes, Or Vers 1940

René Boivin
Citrine, Émeraudes, Or
Vers 1940

La bête fulgura comme le soleil, rayonna sur le tapis (…) Des Esseintes fut tout d’abord enchanté de cet effet; puis il pensa que ce gigantesque bijou n’était qu’ébauché, qu’il ne serait vraiment complet qu’après qu’il aurait été incrusté de pierres rares.

Van Cleef & Arpels Émeraudes, Rubis, Diamants

Van Cleef & Arpels
Émeraudes, Rubis, Diamants

Il choisit dans une collection japonaise un dessin représentant un essaim de fleurs, l’emportat chez un joaillier, et il fit savoir au lapidaire stupéfié que les feuilles, que les pétales de chacune de ces fleurs, seraient exécutés en pierreries et montés dans l’écaille même de la bête (…)

Cartier Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or Vers 1960

Cartier
Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or
Vers 1960

Le choix des pierres l’arrêta; le diamant est devenu singulièrement commun depuis que tous les commerçants en portent au petits doigt; les émeraudes et les rubis de l’Orient sont moins avilis, lancent de rutilantes flammes, mais ils rappellent par trop ces yeux verts et rouges de certains omnibus qui arborent des fanaux de ces des couleurs; quant aux topazes brûlés ou crues, ce sont des pierres à bon marché. (…)

Van Cleef & Arpels Citrine, Turquoise, Or

Van Cleef & Arpels
Citrine, Turquoise, Or

Décidément aucune de ces pierreries ne contentait des Esseintes; elles étaient d’ailleurs trop civilisées et trop connues. Il fit ruisseler entre ses doigts des minéraux plus surprenants et plus bizarres, finit par trier une série de pierres réelles et factices dont le mélange devait produire une harmonie fascinatrice et déconcertante.

Chaumet Calcédoine, Diamants, Or. Maison Miller

Chaumet
Calcédoine, Diamants, Or.
Maison Miller

Il composa ainsi le bouquet de ses fleurs : les feuilles furent serties de pierreries d’un vert accentué et précis : de chrysobéryls vert asperge ; de péridots vert poireau ; d’olivines vert olive et elles se détachèrent de branches almadine et en ouwarvite d’un rouge violacé, jetant des paillettes d’un éclat sec, de même que ces micas de tartre qui luisent dans l’intérieur des futailles (…) Trois pierres dardaient en effet des scintillements mystérieux et pervers, douloureusement marchés du fond glacé leur eau trouble : Yeux de chat de Ceylan, cymophanes et saphirines.

Seaman Schepps Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

Seaman Schepps
Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

L’oeil de chat d’un gris verdâtre, strié de veines concentriques qui paraissent remuer, se déplacer à tout moment, selon la disposition de la lumière. Le cymophane avec des moires azurées courant sur la teinte laiteuse qui flotte à l’intérieur.
La saphirine qui allume des feux bleuâtres de phosphore sur une fond de chocolat, brun sourd.(…)

Des Esseintes regardait maintenant, blottie en un coin de sa salle à manger, la tortue rutilait dans la pénombre.(…) ».

Cartier Rubis, Saphirs, Or

Cartier
Rubis, Saphirs, Or

Je ne vous raconte pas la fin de la tortue car c’est triste
( … sauf si vous êtes vraiment très nombreux à me la demander).

Broche vintage Diamants, Onyx, Or

Broche vintage
Diamants, Onyx, Or

 

A l’occasion de la prochaine édition de Tefaf Maastricht, Les Enluminures exposeront de nouvelles merveilles.

Pour cette édition, parmi les manuscrits qui font la renommées de la maison Les Enluminures, Sandra Hindman réserve une nouvelle surprise, une exposition de seize bijoux remarquables autrefois portés par les élites européennes.
On y verra des colliers, des bagues et des amulettes.

Esprit Joaillerie vous donne en avant première un aperçu de ce trésor.

Pendentif Camée Représentant le Roi Henri IV
Nacre, Ecaille de Tortue, Argent.
France, Fin XVIe
© Les Enluminures

Le roi Henri IV de France est représenté de trois quarts. Les gemmes et médailles gravées ont joué un rôle important dans son parrainage artistique qui est directement responsable du noyau de la collection royale du Cabinet des médailles à Paris.

Chaine Ruban Saxonne.
Argent.
Allemagne Debut XVIe.
© Les Enluminures

Cette longue chaîne massive en forme de ruban se compose de quarante-six maillons ovales en argent doré.
Ces chaînes sont aujourd’hui étonnamment rares car au fur et à mesure que les modes changeaient, elles étaient souvent fondues et réutilisées pour de nouveaux bijoux.
Un autre exemple connu de chaîne de ruban  se trouve au Bayerisches Nationalmuseum à Munich.
Populaires parmi l’aristocratie allemande, les riches patriciens et les classes marchandes, ces colliers sont fréquemment représentés dans les peintures d’artistes allemands tels que Lucas Cranach l’Ancien.
Une analyse scientifique de ce collier a prouvé que le métal utilisé remonte au XVIe siècle

Chaine Ruban Saxonne.
Argent.
Allemagne Debut XVIe.
© Les Enluminures

Bague Gimmel.
Rubis, Diamant, Email, Or.
Europe Vers 1560-1580.
© Les Enluminures

L’histoire qui entoure cet anneau est aussi lié à la deuxième guerre mondiale. Il appartenait autrefois au baron Maurice de Rothschild (1881-1957), l’un des hommes les plus riches de France.
En 1940, lorsque les nazis ont occupé Paris, la collection d’art de Rothschild a été pillée et l’anneau a disparu.
Du Jeu de Paume à Paris à Lager Peter en Autriche et enfin à Munich, cette bague gimmel a connu un long et ardu parcours.
Cet anneau été restitué à la famille Rothschild après la guerre. 

Bague Gimmel.
Rubis, Diamant, Email, Or.
Europe Vers 1560-1580.
© Les Enluminures

Collier et Pendentif Satyre
Email, Or
France Fin XVIe
© Les Enluminures

Voici un témoignage du lien entre atelier d’orfèvre et sculpteur de la haute Renaisssance.
De la conception la plus complexe à la plus belle finition, cette délicate chaîne en or est composée de perles ajourées émaillées de blanc, le satyre en or, orné d’un diamant affiche toute la monumentalité des bronzes mi-humains mi-animaux attribués à Andrea Riccio et à son cercle, un maître sculpteur contemporain de Michel-Ange.
C’est une pièce d’une rareté remarquable.

Sandra Hindman et Beatriz Chadour-Sampson nous propose également un livre présentant ces merveilles « Living Nobly ».

© Les Enluminures

Les Enluminures Tefaf Maastricht 2020
Saturday March 7 to Sunday 15, 2020
Stand #276

MECC, Forum 100 6229 GV Maastricht The Netherlands

LesEnluminures.com