Pour fêter les cent ans de célébrité du parfum N°5, Patrice Leguéreau, Directeur du Studio de Création Joaillerie de CHANEL, a imaginé la Collection N°5premier et unique ensemble de Haute Joaillerie consacré à un parfum.

Pour la première fois dans l’histoire de la Haute Joaillerie, une collection met en scène toutes les facettes d’un parfum, en interprétant avec virtuosité l’éternel mystère du parfum N°5. Du flacon au sillage, cent vingt-trois pièces extraordinaires exhalent à fleur de peau les différentes facettes du parfum. Fort de ses cent ans de célébrité, seul un parfum aussi mystérieux et iconique que le parfum N°5 pouvait inspirer une collection de Haute Joaillerie aussi majestueuse.

En 1921, le premier « parfum de femme, à odeur de femme » composé par Ernest Beaux avec Gabrielle Chanel provoque la sidération. Modernité absolue de la fragrance, épure du flacon, mystère du nom, le parfum N°5 révolutionne le monde de la parfumerie.

Chanel Haute Joaillerie Extrait N°5 1924 Collection Patrimoine de Chanel Paris. © CHANEL

En 1932, Mademoiselle bouleverse les codes de la Haute Joaillerie française avec une seule et unique collection en platine et diamants. Ces « Bijoux de Diamants » augurent de nouveaux portés et transportent la parure dans un autre champ, celui de l’allure.En 2021, Patrice Leguéreau a souhaité réunir ces deux univers avec la « Collection N°5 ». « Gabrielle Chanel a abordé ces deux univers avec les mêmes valeurs visionnaires, privilégiant l’audace et la quête de l’excellence. J’ai voulu retrouver ce geste créatif dans cette collection, conçue comme un cheminement dans les méandres de l’âme du parfum N°5, de l’architecture du flacon à l’explosion olfactive de la fragrance. »

Emblème de ce précieux ensemble, l’extraordinaire collier 55.55 exprime tous les codes de la fragrance en les faisant rayonner au travers d’une gemme exceptionnelle façonnée à son image, un diamant taillé sur mesure de 55.55 carats. « Cette démarche est sans précédent » observe Patrice Leguéreau, « Nous sommes partis d’un diamant brut que nous avons fait tailler non pas pour en tirer la plus grosse pierre possible, mais pour obtenir un diamant octogonal, parfait, d’un poids de 55.55 carats. » La forme harmonieuse, en taille émeraude, le poids symbolique de 55,55 carats, la qualité D Flawless de cette pierre et le chaton en or blanc 18K serti de 104 diamants ronds et de 42 diamants baguettes témoignent du perfectionnisme, de l’exigence de CHANEL en matière de création et de sa maîtrise technique.

Chanel Haute Joaillerie Diamant Taille Emeraude de 55.55 carats DFL Type IIa, Diamants, Or Blanc. © CHANEL

Le profil du bouchon, la silhouette du flacon, le fermoir en forme du chiffre porte-bonheur et la chute de diamants poires de différentes tailles, ajustés un à un, composent cette pièce unique en tout point, comme un hommage absolu au parfum.

Chanel Haute Joaillerie Collier 55.55 Diamant Taille Emeraude de 55.55 carats DFL Type IIa, Diamants, Or Blanc. © CHANEL

Figuratif autant qu’abstrait, le collier 55.55 va au-delà de l’exercice de style. Il symbolise l’étreinte entre l’esprit du parfum N°5 et la matière joaillière la plus exceptionnelle. D’une souplesse inouïe, ce bijou fascinant et éternel ajoute sa propre pierre à la légende du premier parfum de CHANEL, devenu un mythe.Mais l’histoire ne s’arrête pas là car CHANEL a choisi de conserver le collier 55.55 dans son Patrimoine.

Chanel Haute Joaillerie
Collier 55.55
Diamant Taille Emeraude de 55.55 carats DFL Type IIa, Diamants, Or Blanc.

Ainsi, cette pièce d’excellence restera à jamais le témoin de l’histoire de la Haute Joaillerie de CHANEL et le symbole des liens indéfectibles qui unissent la place Vendôme au parfum N°5.

Chanel.com

Chaque année, Van Cleef & Arpels célèbre l’arrivée du printemps à travers decréations empreintes de vitalité. En 2021, la Maison dévoile une collection de joaillerie inédite, Lucky Spring, réunissant des motifs colorés en hommage à la saison du renouveau.

© Van Cleef & Arpels

 Un sautoir, trois bracelets, un clip et une paire de boucles d’oreilles mettent en scène de joyeuses coccinelles, ainsi que des motifs de fleurs et de feuilles. Mêlant l’or rose, la nacre, la cornaline et l’onyx dans une délicate harmonie, la collection vient enrichir le jardin enchanteur de Van Cleef & Arpels.

Sautoir Lucky Spring, 15 motifs.
Or rose, nacre blanche, cornaline, onyx.
© Van Cleef & Arpels

La chance, valeur chère à Van Cleef & Arpels, se conjugue à l’une de ses sources d’inspiration privilégiées, la nature, pour donner vie aux créations Lucky Spring. Au fil de la collection, coccinelles, fleurs de prunier, ainsi que des feuilles et fleurs de muguet se succèdent, leurs nuances chatoyantes exprimant la vision positive de la vie propre à Van Cleef & Arpels.

Bracelet Lucky Spring Coccinelle ailes fermées, Or rose, cornaline, onyx.
© Van Cleef & Arpels

Figurant parmi les sources d’inspiration chères à Van Cleef & Arpels, la nature insuffle depuis ses origines vitalité et poésie aux créations. Des clips tout en diamants des années 1920 aux pièces contemporaines de joaillerie, la Maison retranscrit l’infinité de ses nuances et de ses formes.
Tour à tour figuratives ou stylisées, les représentations reflètent la beauté et la diversité du monde naturel. Traduisant le mouvement et la légèreté dans les matières les plus précieuses,
les collections de Van Cleef & Arpels cristallisent la délicatesse d’un trèfle ou la floraison d’une généreuse pivoine, à la faveur d’un éternel printemps joaillier.

VanCleefArpels.com

Van Cleef & Arpels
22 Place Vendôme
75001 Paris

La nouvelle collection Haute Joaillerie de De Beers est une très belle escapade vers des lieux spectaculaires et lointains, cette collection Reflections of Nature se compose de cinq thématiques.

Okavango Grace, Motlatse Marvel, Namib Wonder, Landers Radiance et Ellesmere Treasure rassemblent trente-neuf pièces de joaillerie inspirées par la beauté de la nature.

Okavango Grace 

Formant un dédale de cours d’eau, de marécages et d’îles au coeur d’une végétation luxuriante dans le nord-ouest du Botswana, le Delta de l’Okavango est l’une des oasis d’Afrique qui attirent la plus grande concentration d’animaux sauvages.

Vue du Delta de l’Okavango, Botswana
© De Beers

Les roseaux élancés qui ponctuent les cours d’eau et se balancent au gré de la brise ont inspiré le motif de la parure Okavango Grace : des diamants bruts et polis en suspension formant une frange organique et se balançant en liberté grâce à un serti ingénieux.

Diamants
© De Beers

Okavango Grace
© De Beers

Motlatse Marvel

Situé en Afrique du Sud et connu pour sa flore subtropicale, le Motlatse River Canyon est l’un des plus grands canyons du monde. Ses immenses pics et ses gorges caverneuses offrent un fascinant spectacle, en particulier au lever et au coucher du soleil.

Motlatse River Canyon, Mpumalanga, Afrique du Sud.
© De Beers

Les effets des rayons du soleil sur ces paysages ont inspiré le motif principal de la parure
Motlatse Marvel. Des diamants minutieusement retaillés baguette et sertis rail dans de fines rangées incarnent la résilience et la dureté de la roche du Canyon.

Tonalités chaudes et froides se côtoient dans la palette chromatique des sept créations. Les diamants rouges, bruns, orange et jaunes suggèrent l’intensité du soleil et la couleur naturelle de la roche, tandis que les accents de diamants aux tonalités plus froides de brun et de rose évoquent les jeux d’ombre.

Namib Wonder

Le Namib, est le désert le plus ancien et l’un des plus immenses de la planète, il serpente le long des plaines côtières de l’ouest de la Namibie, étirant ses dunes de sable ocre et rouge scintillant sous la chaleur torride du soleil.

Vue du Desert, Namibie.
© De Beers

Des diamants ronds brillants pavés reproduisent la texture du sable, tandis que les diamants bruts expriment la magie et le mystère du désert. La palette chromatique fait honneur aux tonalités spectaculaires du site: diamants jaunes et blancs sertis dans l’or de mêmes tons, jaune et blanc.

Namib Wonder
© De Beers

Landers Radiance

Paradis sous-marin au large de l’Afrique du Sud, Landers Reef regorge de coraux colorés et de poissons tropicaux.

A larLanders Reef, Afrique du Sud.
© De Beersge soft coral shaped like a toadstool and covered in feeding polyps rests atop a pristine reef in sunrays.

Les contours festonnés s’inspirent de la surface des branches de corail et forment le motif principal de cette parure composée de huit créations, et rassemblant la plus grande variété de tailles et de couleurs de diamants.

Landers Radiance
© De Beers

Les diamants ronds brillants évoquent le corail, tandis que la palette chromatique formée par les diamants de couleur Fancy tailles coussin, marquise et poire, incarnent les bancs de poissons du récif.
Une profusion de diamants bruts symbolise l’univers vital et vibrant des fonds marins.

Ellesmere Treasure

Les diamants blancs règnent en maîtres dans cette parure: inspirés de l’immensité immaculée de l’île d’Ellesmere, ils ont été sélectionnés un à un pour leur incroyable pureté.

Antarctic Mountains
© De Beers

La pureté de la glace s’incarne dans des diamants ronds brillants pavés.

Ellesmere Treasure
© De Beers

Une collection incontournable pour tous les amoureux de diamants.

Les éditions Assouline nous propose un ouvrage sur Aldo Cipullo, le plus glamour des créateurs de bijoux des années 1970 et du début des années 1980.

Aldo Cipullo at his dedicated vitrine in a Cartier boutique, circa 1970.
Courtesy Renato Cipullo/All Rights Reserved

Né à Naples en 1935 dans une famille de joailliers, avide de profiter des opportunités passionnantes qu’offre la ville de New York, il quitte l’Italie pour s’inscrire à l’École des arts visuels.

Dès 1960, il travaille pour le célèbre joaillier David Webb, réputé pour ses bijoux audacieux et puissants, puis rejoint Tiffany & Co, où il commence à développer son propre vocabulaire créatif.

En 1969, il intègre Cartier aux côtés du président de la société, Michael Thomas, et, au sommet de son art, conçoit certaines des créations les plus modernes et les plus intemporelles,
comme le bracelet Love, un bijou révolutionnaire qui se fixe au poignet de celui ou celle qui le porte à l’aide d’un tournevis spécial.

One of the very first Love bracelets, formerly belonging to Cartier president Michael Thomas, who engaged
Aldo Cipullo as a designer in 1969.
Photo Nils Herrmann, Collection Cartier © Cartier

Il poursuit dans cette veine en 1971 avec la collection Nail, pour laquelle il s’inspire d’un clou, qu’il enroule autour du doigt ou du poignet, un objet étonnant, typique du glamour décapant du
New York de l’époque.

Après s’être installé à son compte en 1974, il continue d’inventer d’étourdissants bijoux pour homme et femme. En 1978, l’American Gem Society lui demande de concevoir une collection à partir de pierres extraites aux États-Unis: turquoises de l’Arizona, diamants de l’Arkansas, saphirs du Montana… Ces pièces appartiennent aujourd’hui à la Smithsonian Institution.
Malheureusement, Aldo Cipullo décède subitement en 1984, mais ses créations à la fois classiques et d’avant-garde sont toujours aussi appréciées de nos jours.

Cipullo: Making Jewelry Modern dévoile au lecteur l’histoire d’un des talents les plus novateurs et, aujourd’hui encore, les plus énigmatiques de la joaillerie moderne.

 Assouline.com