APARTÉ

APARTÉ

« L’écrin d’une élégante parisienne »
Un retour sur la vente de Tajan du 30 juin où une très belle parure de Suzanne Belperron année 1936 a été vendue.

Il s’agit d’une bague, d’un bracelet, d’une paire de pendants d’oreilles et d’un clip « coquillage » en diamants et rubis birmans.

Crédit Tajan

Crédit Tajan

Ce très beau clip représente un coquillage stylisé entièrement pavé de diamants de rubis.

Crédit Tajan

Crédit Tajan

La description de l’expert Olivier Baroin est éloquente « Les modèles de Suzanne Belperron révolutionnent le monde de la parure, ses matières, ses volumes.
L’oeuvre de Suzanne Belperron est singulière. Elle se traduit par des bijoux graphiques, épurés, mais surtout sensuels pour ne pas dire charnels. »

Crédit Tajan

Crédit Tajan

 On murmure que ces trésors sont partis chez de grands collectionneurs de Suzanne Belperron…

Crédit Tajan

Crédit Tajan

Encore une vente qui montre que l’élégance artistique et le savoir-faire de Suzanne Belperron sont  recherchés.