Articles

La boutique Van Cleef & Arpels, place Vendôme, accueille dans la Galerie du Patrimoine, l’exposition
Les Transformations de l’Or.

Boucles d’Oreilles Narcisses, 1968
Diamants, Platine, Or Jaune.
© Van Cleef & Arpels

Soixante-deux créations exceptionnelles, issues du patrimoine de la maison, sont dévoilées aux visiteurs.

Clip Transformable Zip, 1952.
Yellow gold, platinum, diamonds. Heritage collection.
© Van Cleef & Arpels

Elles démontrent le savoir-faire et les possibilités créatives de l’or. A travers ses textures, ses couleurs, ses interprétations thématiques, l’or est transformé afin d’illustrer l’étendue, le raffinement et la richesse du style Van Cleef & Arpels au fil des décennies.

Sac du Soir, 1972
Diamants, Or Jaune, Or Rose, Or Blanc, Platine.
© Van Cleef & Arpels

Parmi ses créations, seront visibles des acquisitions récentes jamais dévoilées.

Clip Dentelle, 1943
Rubis, Diamants, Or Jaune, Or Blanc, Platine.
© Van Cleef & Arpels

Un beau voyage dans l’univers Van Cleef & Arpels à ne pas manquer.

Clip Ballerine Paillettes 1953
Diamants, Or Jaune, Or Rose, Or Blanc, Platine.
© Van Cleef & Arpels

Boutique Van Cleef & Arpels
Galerie du Patrimoine
20, place Vendôme 75001 Paris

Jusqu’au 31 mars 2021
Du lundi au samedi de 11h à 19h

vancleefarpels.com

Hélène et Jeanne Karpov, vous êtes reconnues dans la profession de la haute joaillerie comme étant de célèbres dessinatrices de bijoux.

Sœurs jumelles, d’origine russe, vous avez grandi en France.
Vous avez collaboré avec de prestigieuses maisons de la
Place Vendôme.
Aujourd’hui, vous ouvrez un nouveau chapitre, celui de la création de bijoux, vous avez lancé votre propre marque, la marque Karpov.

Quel a été le déclencheur de ce projet ?

Comme de nombreux jumeaux, nous avons toujours rêvé de travailler ensemble. Avant cela, nous avons néanmoins eu envie de suivre chacune notre propre chemin au sein de maisons de joaillerie différentes afin de développer des compétences complémentaires.

Après 15 ans d’expérience professionnelle sur la place Vendôme, nous avons réalisé que c’était le bon moment de tenter une nouvelle aventure et de bâtir notre rêve commun.

Comment passe-t-on du dessin à la création d’une marque, d’une collection de bijoux ?

La création de collection(s) de bijoux n’avait pas de secret pour nous car nous avions déjà pas mal de pratique même si c’était sur le segment de la haute-joaillerie.
C’était donc la partie la plus « facile » de notre entreprise.

En revanche, la création de notre marque a été un vrai défi. Il y a beaucoup de domaines qui nous étaient complètement inconnus en particulier toute la partie stratégie/business.

Nous sommes donc sorties de notre zone de confort et cela n’a pas été facile tous les jours. Heureusement nous étions deux pour gérer cet aspect et nous soutenir dans les moments difficiles. Nous avons appris beaucoup pendant ces 2 années de construction, en nous entourant de personnes compétentes qui ont guidé nos pas.

Pouvez-vous nous parler de votre première collection Précieux Elixirs ?

Notre première collection s’inspire du parfum.
Nous voulions dessiner des bijoux intemporels que nous pourrions porter en journée comme en soirée mais avec une identité créative forte.

Il y a donc des pièces discrètes en or 18K et d’autres pièces plus habillées avec du pavage diamant et des pierres fines. Cette dernière catégorie de bijoux est transformable et peut être portée suivant son envie.

Par ailleurs, certaines pièces se prêtent à de nombreux événements. Nos bagues délicates mais fortes en caractère peuvent être offertes pour une demande en mariage par exemple.

Cette collection présente une vingtaine de pièces au total, elles seront dévoilées au fur et à mesure de l’année 2020.

Quelles ont été vos inspirations ?

Nous avons travaillé sur un mélange de 2 univers qui se répondent à merveille : celui du parfum et celui de la joaillerie.

On retrouve donc essentiellement des formes simples et géométriques qui reprennent à la fois des formes de flacon et des tailles de pierre : brillant, carré, émeraude etc…

Nous les avons relevés de facettes afin que chaque petit flacon se porte comme un diamant !

Pourquoi l’univers du parfum est-il si présent ?

Ce thème nous est très cher : nous adorons simplement le parfum.
Nous sommes toutes les deux des hypersensibles olfactives et nous aurions beaucoup aimé
être « Nez » à une époque.

Le parfum est un objet très français. Il est synonyme de luxe, de raffinement, d’excellence et de savoir-faire. Il se porte à même la peau, et définit aussi une personnalité :

Il peut être discret comme très présent.

La femme qui le porte le choisit avec soin ; la personne qui l’offre, avec amour. Les similitudes sont frappantes avec la joaillerie. Ce thème s’est donc imposé comme une évidence pour nous.

Quel bijou représente le mieux votre marque ?

Tous nos bijoux représentent notre marque. Ils ont tous été « doublement » pensés, dessinés, validés. Nous les avons réfléchis dans les moindres détails, au 10eme de mm.

Ils sont tous féminins, délicats mais avec leur propre caractère.
C’est peut-être à notre cliente de définir la pièce qui définit la marque au mieux ?
Pour le moment nous n’avons sorti que 7 pièces sur la vingtaine.
Il faudra probablement un peu de temps pour se faire une idée.

Dans ce processus créatif, avez-vous une anecdote à partager avec nos lecteurs ?

Notre volonté n’est pas seulement de proposer des bijoux mais aussi de raconter une histoire autour de nos collections. C’est pourquoi nous avons fait écrire un conte spécialement pour le lancement de
« Précieux Elixirs ». Nous l’avons illustré nous même et nous avons imaginé des flacons de parfum exceptionnels qui rejoignent notre univers de prédilection : la haute joaillerie.

Nous rêverions de faire un partenariat avec une grande maison de parfum et qui sait, faire fabriquer ces flacons merveilleux un jour…

Gouache flacon Tsaritsa

Avez-vous chacune une spécialité ?

Etant donné que nous sommes des créatives toutes les deux, et que c’est la première fois que nous montons une marque, nous avons eu à cœur de construire la base ensemble : nous avons choisi nos pierres, notre atelier, nos collaborateurs ensemble.

Mais si nous devions donner une particularité :

Hélène est la plus créative. Elle est vraiment à l’aise avec les formes, les lignes. Elle arrive à extraire l’essence d’un thème, à simplifier au maximum les bijoux pour ne laisser que les lignes indispensables.

Jeanne est spécialisée dans l’illustration, et la représentation des bijoux. C’est elle qui réalise les peintures à la gouache de nos illustrations, ou de nos bijoux. Elle s’occupe aussi de l’Instagram de la marque.

Y a t-il un lieu qui vous inspire ?

Nous avons besoin de voir beaucoup de lieux différents pour nourrir notre inspiration. Les voyages et les visites de musées nous sont très précieux. Nous avons adoré visiter l’Ermitage en Russie, le Puri Lukisan à Ubud, la fondation Bauer à Genève, le Victoria and Albert muséum à Londres, le Mori Art museum à Tokyo, le musée Jacquemart-André à Paris etc.

Et également la nature dans toutes ses formes. Nous pouvons rester des heures à contempler la jungle et les formes des feuilles, les tons de vert, la montagne et les reflets du soleil dans la neige, et l’extraordinaire jardin marin de l’océan indien.

Une musique que vous écoutez ?

Nous écoutons beaucoup de musique au bureau de tout genre mais si nous devions n’en citer qu’un, cela serait bien sûr le rock russe des années 80 et 90 (Kino, Nogu svelo, Mumiy Troll, Nautilus Pompilus etc…)

Un livre que vous n’avez pas oublié ?

Le livre de contes russes que nous lisait notre père quand nous étions petites, illustré par Ivan Bilibin.
Les graphismes sont simplement féériques et si typiques du folklore russe.

Comment imaginez-vous la suite de cette belle aventure ?

Nous l’imaginons la plus heureuse possible !

Nous avons encore beaucoup de travail en cours sur « Précieux Elixirs » mais nous réfléchissons déjà à notre prochaine collection.
Nous espérons que nos bijoux rencontreront le succès et que nous pourrons développer la marque.
Et pourquoi pas, proposer nos gouaches originales à la vente ?

Gouache Flacon Imperatritsa

Karpov.Paris

Au détour d’une lecture, la littérature parle de bijoux surprenant. Connaissez vous l’incroyable tortue rutilante de gemmes de Jean des Esseintes. Personnage principal du roman « A Rebours » de la fin du XIXème siècle, l’auteur Joris-Karl Huysmans nous entraine vers la folie des gemmes.

Cartier Lapis-Lazuli, Émeraude, Or. Vers 1950

Cartier
Lapis-Lazuli, Émeraude, Or.
Vers 1950

 Jean des Esseintes, esthète maniaque à l’esprit décadent, est fasciné par les couleurs, une idée incroyable lui vient à l’esprit pour donner de la vie à son tapis: « Regardant, un jour un tapis d’orient à reflets et, suivant les lueurs argentées qui couraient sur la trame de la laine, jaune aladin et violet prune, il s’était dit : il serait bon de placer sur ce tapis quelque chose qui remuât et dont le ton foncé aiguisât la vivacité de ces teintes.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Possédé par cette idée, il avait vagué, au hasard des rues, était arrivé au Palais Royal, et devant la vitrine de Chevet s’était frappé le front : une énorme tortue était là, dans un bassin. Il l’avait acheté : puis, une fois abandonnée sur le tapis, il s’était assis devant-elle et il l’avait longuement contemplée, en clignant de l’oeil.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Decidement la couleur tête-de-nègre, le ton de Sienne crue de cette carapace salissaient les reflets du tapis sans les activer; les lueurs dominantes de l’argent étincelaient maintenant à peine, rampant avec les tons froids du zinc écorché, sur les bords de ce test dur et terne.(…)

Boucheron Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Boucheron
Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Il découvrit enfin que sa première idée, consistant à vouloir attiser les feux de l’étoffe par le balancement d’un objet sombre mis dessus était fausse; en somme, ce tapis était encore trop voyant(…) Il s’agissait de renverser la proposition, d’amortir les tons, de les éteindre par le contraste d’un objet éclatant, écrasant tout autour de lui, jetant de la lumière d’or sur de l’argent pâle.(…) Il se détermina à faire glacer d’or la cuirasse de la tortue.(…)

René Boivin Citrine, Émeraudes, Or Vers 1940

René Boivin
Citrine, Émeraudes, Or
Vers 1940

La bête fulgura comme le soleil, rayonna sur le tapis (…) Des Esseintes fut tout d’abord enchanté de cet effet; puis il pensa que ce gigantesque bijou n’était qu’ébauché, qu’il ne serait vraiment complet qu’après qu’il aurait été incrusté de pierres rares.

Van Cleef & Arpels Émeraudes, Rubis, Diamants

Van Cleef & Arpels
Émeraudes, Rubis, Diamants

Il choisit dans une collection japonaise un dessin représentant un essaim de fleurs, l’emportat chez un joaillier, et il fit savoir au lapidaire stupéfié que les feuilles, que les pétales de chacune de ces fleurs, seraient exécutés en pierreries et montés dans l’écaille même de la bête (…)

Cartier Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or Vers 1960

Cartier
Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or
Vers 1960

Le choix des pierres l’arrêta; le diamant est devenu singulièrement commun depuis que tous les commerçants en portent au petits doigt; les émeraudes et les rubis de l’Orient sont moins avilis, lancent de rutilantes flammes, mais ils rappellent par trop ces yeux verts et rouges de certains omnibus qui arborent des fanaux de ces des couleurs; quant aux topazes brûlés ou crues, ce sont des pierres à bon marché. (…)

Van Cleef & Arpels Citrine, Turquoise, Or

Van Cleef & Arpels
Citrine, Turquoise, Or

Décidément aucune de ces pierreries ne contentait des Esseintes; elles étaient d’ailleurs trop civilisées et trop connues. Il fit ruisseler entre ses doigts des minéraux plus surprenants et plus bizarres, finit par trier une série de pierres réelles et factices dont le mélange devait produire une harmonie fascinatrice et déconcertante.

Chaumet Calcédoine, Diamants, Or. Maison Miller

Chaumet
Calcédoine, Diamants, Or.
Maison Miller

Il composa ainsi le bouquet de ses fleurs : les feuilles furent serties de pierreries d’un vert accentué et précis : de chrysobéryls vert asperge ; de péridots vert poireau ; d’olivines vert olive et elles se détachèrent de branches almadine et en ouwarvite d’un rouge violacé, jetant des paillettes d’un éclat sec, de même que ces micas de tartre qui luisent dans l’intérieur des futailles (…) Trois pierres dardaient en effet des scintillements mystérieux et pervers, douloureusement marchés du fond glacé leur eau trouble : Yeux de chat de Ceylan, cymophanes et saphirines.

Seaman Schepps Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

Seaman Schepps
Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

L’oeil de chat d’un gris verdâtre, strié de veines concentriques qui paraissent remuer, se déplacer à tout moment, selon la disposition de la lumière. Le cymophane avec des moires azurées courant sur la teinte laiteuse qui flotte à l’intérieur.
La saphirine qui allume des feux bleuâtres de phosphore sur une fond de chocolat, brun sourd.(…)

Des Esseintes regardait maintenant, blottie en un coin de sa salle à manger, la tortue rutilait dans la pénombre.(…) ».

Cartier Rubis, Saphirs, Or

Cartier
Rubis, Saphirs, Or

Je ne vous raconte pas la fin de la tortue car c’est triste
( … sauf si vous êtes vraiment très nombreux à me la demander).

Broche vintage Diamants, Onyx, Or

Broche vintage
Diamants, Onyx, Or

 

La maison Chaumet nous emmène au début du XXème siècle, à une époque où les voyages se développent et sont de plus en plus rapides.
Grands collectionneurs de bijoux, les princes indiens apportent place Vendôme leurs pierres fabuleuses pour les faire sertir sur des montures légères et souples, des montures de platine. Ils achètent aussi de très belles pierres que leur proposaient les grands joailliers.

Les plus belles pierres sont souvent réservées aux hommes, comme en témoigne la paire de diamants poires fournie en 1911 par Chaumet au maharaja d’Indore.

« Les poires d’Indore »
© Chaumet

Lors de son accession aux pleins pouvoirs en 1911, le maharajah d’Indore Tukoji Rao III Holkar acquiert auprès de Joseph Chaumet une paire de diamants pesant chacun 47 carats, que la Maison monte sur un collier dit
« négligé », nœud asymétrique. Quelle taille extraordinaire !

Collier serti des « deux poires d’Indore », 1913
© Chaumet

Férus de culture occidentale et de modernisme, son fils Yeshwant Rao II Holkar d’Indore et sa première épouse Shrimant Akhand Sahib Soubhagyavati Sanyogita Bai Holkar restent fidèles à Chaumet.

Maharaja Yeshwant Rao Holkar Bahadur d’Indore. Lors de son Investiture le 9 Mai 1930.

Chaumet
Chaumet.com

Esprit Joaillerie Moderne Maharajah

Coup d’oeil sur les pièces de Haute Joaillerie présentées lors de la semaine haute couture printemps-été 2020.

La maison Boucheron a revisité son célèbre collier
« Point d’interrogation ». On découvre des feuilles de lierres qui vibrent autour du cou …

Boucheron Collier
Point d’Interrogation Lierre de Paris. Emeraudes, Or Blanc, Titane.
© Ejcw / Boucheron

…ou cette superbe plume de paon rehaussée d’une tourmaline.

Boucheron Collier
Point d’Interrogation Plume de Paon. Tourmaline Rose, Diamants, Or Rose.
© Ejcw / Boucheron

Chanel joaillerie a ébloui en présentant sa collection « Tweed de Chanel », un savoir-faire de pièces travaillées comme le célèbre tissu, tout en souplesse, une trame d’or qui porte de superbes pierres précieuses.

Chanel Joaillerie Collier
Tweed de Chanel.
Diamant, Saphirs Roses, Perles, Diamants.
© Ejcw / Chanel Joaillerie

Chanel Joaillerie Manchette Tweed de Chanel. Spinelle Rouge, Saphirs Roses, Perles, Diamants.
© Ejcw / Chanel Joaillerie

Chanel Joaillerie Bague Tweed de Chanel. Diamant Jaune, Diamants.
© Ejcw / Chanel Joaillerie

Chopard ouvre les portes d’un jardin de pierres rares,  des émeraudes de Colombie ou encore ce superbe rubis sang de pigeon.

Chopard
Emeraudes de Colombie
© Chopard

Chopard
Rubis Birman Pigeon Blood
© Chopard

Nous retrouvons Lydia Courteille pour un nouveau voyage qui nous emmène cette fois-ci à Saint Petersbourg, à la découverte d’une incroyable chambre d’ambre.

Lydia Courteille Collier
Chambre d’Ambre. Micro-Mosaïque, Jaspes, Citrines, Grenats, Opales, Calcédoines, Saphirs, Or Jaune, Titane.
© Ejcw / Lydia Courteille

Lydia Courteille
Bague et Collier Chambre d’Ambre. Micro-Mosaïque, Jaspes, Citrines, Grenats, Opales, Calcédoines, Saphirs, Or Jaune, Titane.
© Ejcw / Lydia Courteille

Le must, avec David Morris, toujours éblouissant par la qualité de ses gemmes. La collection « Electric Geometric » est composée de pièces uniques. Audacieuses, les pierres rares aux tons électriques sont sublimés par des motifs géométriques.

David Morris Manchette
Géométrique Electrique Hexagone. Diamants, Diamants Roses.
© Ejcw / David Morris

David Morris Collier
Géométrique Electrique Boreas. Diamants, Diamants Fancy Yellow
© Ejcw / David Morris

David Morris Manchette
Géométrique Electrique Sunrise.
Diamants, Diamants Roses, Or Rose.
© Ejcw / David Morris

La créatrice Victoire de Castellane pour Dior Joaillerie a dévoilé la collection « Dior & Moi », inspirée par les bijoux de sentiment.

Dior Joaillerie Bague
Dior & Moi
Aigue-Marine, Turquoise, Opale, Diamants, Email, Or Blanc.
© Ejcw / Dior

Dior Joaillerie
Boucle d’oreilles Dior & Moi
Emeraude, Turquoises, Opale, Diamants, Email, Or Blanc.
© Ejcw / Dior

La Maison Piaget a présenté sa collection « Golden Oasis ».

Piaget Bague
Golden Oasis Sun Gleam. Spinelle Rose, Diamants, Or Rose.
© Piaget / Fabien Cruchon Photo Studio

Piaget Collier
Golden Oasis Sun Gleam. Rubis, Saphirs Roses, Diamants, Or Rose.
© Piaget

Rendez-vous au Ritz avec Suzanne Syz pour y découvrir ses nouvelles créations haute joaillerie.

Suzanne Syz
Bague Topaze Rose, Diamants, Titane.
© Ejcw / Suzanne Syz

Suzanne Syz
Boucles d’Oreilles Diamants, Titane et Bague Tanzanite, Titane.
© Ejcw / Suzanne Syz

The New York Collection by Harry Winston, une nouvelle collection qui transporte dans un voyage urbain à la découverte de quartiers et couleurs qui ont ponctué la vie de Monsieur Winston.

Harry Winston
The New York Collection. Collier Chandelier. Diamants, Platine.
© Ejcw / Harry Winston

Harry Winston
The New York Collection. Collier Fifth Avenue. Saphirs, Diamants, Platine.
© Ejcw / Harry Winston

Harry Winston
The New York Collection. Collier Chandelier. Diamants, Platine.
© Ejcw / Harry Winston

Une belle semaine très Haute Joaillerie !