Articles

 Envie de couleur et de surprises ?
Je vous propose de nous rendre chez Lydia Courteille
pour y admirer sa collection de bagues.

Attirantes et étonnantes, ces bagues nous interpellent par leurs formes et leurs couleurs. Chacune d’elles nous emmène dans une nouvelle découverte, un nouveau voyage.
Une plongée dans l’univers de Lydia fait de mythes et de légendes.

Chaque pièce a son histoire. Lydia sait nous surprendre par le choix de ses pierres cristallines. Regardez attentivement ses créations.
Laissez vous inspiré par ce monde minéral, végétal et animal.

Légende Indienne
Agate Blue Druzy, Diamants, Diamants Noirs, Spinelle, Topazes Blanches, Or Noir, Or Blanc.

Maracaïbo
Tourmaline Paraïba, Tsavorites, Diamants, Or Noir.

Deep Sea
Opale Bleue Pérou, Saphirs Roses, Or.

Deep Sea
Opale, Saphirs, Grenats Tsavorites, Rubis, Diamants Bruns, Or.

Amazonia
Turquoise, Grenats Tsavorites, Saphirs, Diamants Bruns, Or.

Sweet And Sour
Phosphosiderites, Saphirs Roses, Diamants, Diamants Noirs, Rubis, Gold.

Fruit Of My Passion
Tourmaline Rose, Saphirs Jaunes, Grenats Tsavorites, Diamants Bruns, Or.

Lapon Rose
Rubellite, Saphirs Roses, Diamants Bruns, Diamants Noirs, Diamants, Rubis.

Scarlett Empress
Rubellite, Rubis, Email Rouge.

Grenat Spessartite, Saphirs Oranges, Grenats Tsavorites, Or.

Jardin De Xochimilco
Opale, Saphirs Oranges, Diamants Bruns, Or.

Alors, partez en voyage.
Venez explorer l’univers coloré de Lydia Courteille.

Lydia Courteille
231 rue Saint Honoré 75001 Paris

lydiacourteille.com

C’est une des nouvelles de Villiers de l’Isle-Adam, Véra, écrite au XIXème siécle qui nous conduit dans un univers fantastique. La nouvelle est très courte et écrite dans un style très proche des poèmes en prose.

 » La nuit dernière, sa bien-aimée s’était évanouie en des joies si profondes, s’était perdue en de si exquises étreintes, que son coeur brisé de délices, avait défailli : ses lèvres s’étaient brusquement mouillées d’une pourpre mortelle. À peine avait-elle eu le temps de donner à son époux un baiser d’adieu, en souriant, sans une parole : puis ses longs cils, comme des voiles de deuil, s’étaient abaissés sur la belle nuit de ses yeux. »

© Cartier
Cartier

Le comte d’Athol et Véra vivent un amour passionné. Après sa mort brutale, il décide de s’isoler dans sa maison avec son domestique, Raymond, continuant de vivre comme si sa femme était présente. Le réel bascule, laisse le lecteur troublé, se demandant si Véra est réellement morte.

Et dans cette atmosphère sombre et irréelle, un collier semble lié à Véra…
La chatoyance des perles et de l’opale qui le composent lui donnent vie … pour finalement s’éteindre.

© Ejcw
Van Cleef & Arpels

« Il se leva, et, dans la glace bleuâtre, il se vit plus pale qu’à l’ordinaire. Il prit un bracelet de perles dans une coupe et regarda les perles attentivement. Véra ne les avait-elle pas ôtées de son bras, tout à l’heure, avant de se dévetir ?
Les perles étaient encore tièdes et leur orient plus adouci, comme de la chaleur de sa chair. Et l’opale de ce collier sibérien, qui aimait aussi le beau sein de Véra, jusqu’à pâlir, maladivement, dans son treillis d’or, lorsque la jeune femme l’oubliait pendant quelques temps !
Autrefois la comtesse aimait pour cela cette pierrerie fidèle !…
Ce soir l’opale brillait comme si elle venait d’être quittée et comme si le magnétisme exquis de la belle morte la pénétrait encore. » (…)

© Chaumet
Chaumet

Réalité ou imagination ?

A vous de vous faire votre propre idée en lisant Véra, la nouvelle de Villiers de l’Isle-Adam.

Lydia Courteille est une femme d’inspiration.
Chaque rencontre, chaque voyage nourrit son univers.
C’est dans le désert du Tassili algérien qu’elle a puisé sa dernière collection, « Sahara« 

Vue du désert Tassili n’Ajjer
© Walene

Bracelet
Haüynites, Topazolites, Hessonites, Saphirs Jaunes
© ejcw

Bracelet
Haüynites, Topazolites, Hessonites, Saphirs Jaunes.
© ejcw

On peut y marcher des heures sans rencontrer âme qui vive, et ne croiser seulement que les empreintes de quelques énigmatiques scarabées bleus, ou les étranges silhouettes rouges peintes sur les parois rocheuses du plateau du Séfar.

Bague « Peinture Rupestre »
Topazolites, Hessonites, Émail.
© ejcw

Ces dessins qui datent de 9 à 10 000 ans avant Jésus-Christ,  représentent des animaux, des scènes de la vie quotidienne à une époque où le Sahara était une terre fertile et chantante. On y voit des personnages dansant à l’allure énigmatique, sans doute due à des tenues et masques rituels.

Peintures rupestres
© Lydia Courteille

Contemplons le scarabée bleu, symbole de chance, ce bleu que l’on retrouve aussi dans la tenue des touaregs qui traversent ces territoires arides.

Bague »Bousier »
Azurite, Haüynites, Topazolites, Hessonites, Diamants Bruns.
© ejcw

 Lydia Courteille a associé l’opale bleue d’Australie à de l’or, des topazolites à des diamants et des saphirs. Par ce voyage onirique, bichromatique fait de jaune et bleu, elle nous emmène aussi à la rencontre d’animaux surprenants.

Collier « Serpents »
Topazolites, Hessonites, Saphirs, Saphirs Jaunes.
© ejcw

Collier Araignée à tête de souris
Opale, Saphirs, Diamants
© ejcw

Sans jamais oublier que sous cette immobilité apparente se cache un autre univers.
Cliquez sur l’image pour tenter de le découvrir.

Bracelet
Collier
Opale, Saphirs, Diamants
© ejcw

C’est un moment de calme, de sérénité et de curiosité que nous offre Lydia Courteille. Une pause contemplative, pour échapper à la course du temps d’un monde où s’arrêter est un luxe.

Bracelet Lydia Courteille
Opale, Saphirs, Diamants
© ejcw

Lydia Courteille
231 rue Saint-Honoré 75001 Paris
+33 1 42 61 11 71
www.lydiacourteille.com

La célèbre créatrice de bijoux Lydia Courteille a reçu Esprit Joaillerie pour partager ses passions et créations.
Un moment intime et passionnant d’une femme libre.

Esprit Joaillerie &
Lydia Courteille

Qu’est ce qui vous a donné la passion du bijou ?

J’ai toujours aimé ce qui est féminin, tel que la mode, j’aime m’habiller.
Je n’avais pas de passion particulière pour les bijoux, en revanche, j’ai toujours eu une passion pour les pierres. Depuis l’âge de huit ans, elles ne me quittent plus, je les collectionne, c’est une passion. J’ai passé beaucoup de temps dans mon enfance au musée de minéralogie du Muséum d’Histoire Naturelle. Cette passion a évolué vers l’ornement féminin, c’est la mode qui m’a conduit vers le bijou.

Boucles d'Oreilles "Serpent" Saphirs Jaunes, Tourmalines Jaunes, Tourmalines Vertes, Tsavorites, Péridots, Diamants, Or Noir Rhodié. © ejcw

Boucles d’Oreilles « Serpent »
Saphirs Jaunes, Tourmalines Jaunes, Tourmalines Vertes, Tsavorites, Péridots, Diamants, Or Noir Rhodié.
© ejcw

Votre première création ?

J’avais un beau poudrier Boivin décoré comme un canapé Chesterfield.

Poudrier René Boivin

Poudrier René Boivin

J’ai eu envie de créer une bague avec ce motif.
Un diamant jaune dans du cristal de roche et des clous en diamants, c’était en 1983. Un véritable succès qui a également inspiré un joaillier de la Place Vendôme.

Votre pierre préférée ?

 L’opale ainsi que les fossiles que j’ai collectionnés. Je créé des bijoux avec des fossiles, par exemple avec des ammonites ou des trilobites qui sont les plus vieux fossiles connus, ils datent de l’ère primaire.
L’idée, c’est aussi de réaliser des bijoux avec des matières rares, par exemple ce collier avec des ammonites et du corail gold.

Collier "Or Fétiche" Ammonites, Corail gold, Ébène, Or © ejcw

Collier « Or Fétiche »
Ammonites, Corail gold, Ébène, Or
© ejcw

Les clientes découvrent ainsi de nouvelles matières et se font plaisir avec un beau bijou.

Collier "Or Fétiche Guerrier Africain" Tilobite, Diamants, Or © ejcw

Collier « Or Fétiche Guerrier Africain »
Tilobite, Diamants, Or
© ejcw

Comment pensez-vous vos créations ?

J’utilise le dessin. Mes carnets me sont précieux. Je réalise un premier croquis assez précis puis Armelle Fontaine me réalise de très beaux gouachés pour mon atelier.

© ejcw

© ejcw

Carnet de dessins de Lydia Courteille. La bague réalisé collection "Vanité." © ejcw

Carnet de dessins de Lydia Courteille. La bague réalisée collection « Vanité. »
© ejcw

Gouachés d'Armelle Fontaine © ejcw

Gouachés d’Armelle Fontaine
© ejcw

Un lieu qui vous inspire ?

Tous les musées m’inspirent.
Et un coup de coeur pour Moscou, cette ville m’a séduite.
Le Kremlin, la Place Rouge, St Basile…

Cathédrale Saint-Basile-le- Bienheureux à Moscou © voyagesmalavoy

Cathédrale Saint-Basile-le- Bienheureux à Moscou
© voyagesmalavoy

Bien sur tous mes autres voyages  : le Pérou, le Mexique, l’Amazonie..

Tout peut inspirer si on sait regarder. Par exemple pour le bracelet  Scarlet Empress, l’inspiration vient de Catherine de Russie avec l’aigle à 2 têtes, mais ici les aigles se regardent. Elle était allemande et s’est convertie à la religion orthodoxe pour pouvoir épouser le Tsar. La couleur rouge représente son coté femme fatale. J’y ai ajouté le marteau et la faucille à la place du sceptre et de la sphère dorée, une association assez provocatrice.

Bracelet "Impératrice Rouge" Rubellite, Rubis, Onyx, Or Rhodié Rouge © ejcw

Bracelet « Impératrice Rouge »
Rubellite, Rubis, Onyx, Or Rhodié Rouge
© ejcw

Une oeuvre d’art que vous aimez ?

Les jardins des délices de Jerome Bosch.
Ce triptyque est une oeuvre intrigante. Chaque partie de l’oeuvre recèle un détail.

Le Jardin des Délices Jérôme Bosch © museo del prado

Le Jardin des Délices Jérôme Bosch
© museo del prado

Un livre que vous n’avez pas oublié ?

Le Dali de Draeger. Je l’ai vu lorsque j’avais 15 ans et je n’avais pas pu l’acquérir. Je l’ai retouvé 30 ans après.

LYDIA COURTEILLE

Une musique que vous écoutez ?

Roméo et Juliette de Prokofiev.

Boucles d'Oreilles "Libellules" Tsavorites, Émail, Saphires, Émeraudes © ejcw

Boucles d’Oreilles « Libellules »
Tsavorites, Émail, Saphires, Émeraudes
© ejcw

Quelques mots sur le bijou ancien, celui qui vous plait ?

Mes premiers amours !
Je n’abandonne pas les bijoux anciens, je les suis toujours.
Certains bijoux de Lalique qui sont des bijoux à histoire.
Mais si je dois choisir, ce sera un bijou art déco, avec du volume et des diamants.

Clip Art Déco Diamants, Platine © ejcw

Clip Art Déco
Diamants, Platine
© ejcw

Habituellement, c’est tout ce qui est florale, exubérant du XVIIIème et XIXème  qui inspire mes créations.
L’art déco, à l’inverse, c’est une abstraction des formes, c’est cette abstraction qui va inspirer ma prochaine collection, pour mieux surprendre.

Une demande inattendue ?

Un jour David Bennett de chez Sothebys est venu me voir. Il m’a proposé de réaliser des bijoux pour le marché chinois, des chauves-souris qui mangent des pêches. Je les ai réalisées et toutes mes chauves-souris se sont envolées. Il faut savoir qu’en chine, c’est un porte bonheur.
Je continue à réaliser des bijoux avec des chauves-souris

Bracelet "Chauve-Souris et Pêches" Diamants, Corail, Tsavorites, Rubis, Or Noir Rhodié.

Bracelet « Chauve-Souris et Pêches »
Diamants, Corail, Tsavorites, Rubis, Or Noir Rhodié.

Qu’aimeriez réaliser ?

J’aimerais réaliser une collection uniquement à base de diamants. Voici aussi pour Esprit Joaillerie un dessin inédit d’un futur bijou pour
Karl Lagerfeld représentant sa célèbre chatte, Choupette.

Dessin Inédit "Choupette" pour Karl Lagerfeld © Lydia Courteille

Dessin Inédit « Choupette » pour Karl Lagerfeld
© Lydia Courteille

© ejcw

© ejcw

Merci Lydia pour cette rencontre dans votre magnifique cabinet de curiosités où chacune de vos créations est une surprise.

Lydia Courteille
231 rue Saint-Honoré 75001 Paris
+33 1 42 61 11 71
www.lydiacourteille.com

Crédits tous droits réservés ©

Toute reproduction devra faire l’objet d’une demande auprès
d’Esprit Joaillerie.

Thierry Vendome aime les matières brutes, naturelles, celles qui nous parlent. Ses bijoux se trouvent alors habillés de
« bois d’échoueries » véritables sculptures de la mer, de coquillages, de pierres…
Mais sa matière de prédilection entre toutes est la rouille, une matière que peu regarde et pourtant c’est une source de création incroyable.

Pendentif Opale, Or, Rouille ©thierry vendome

Pendentif Opale, Or, Rouille
©thierry vendome

Thierry Vendome livre ici pour Esprit Joaillerie quelques lignes sur cette matière qui l’attire, son trésor :
« J’ai cherché longtemps avant de trouver ma matière de prédilection tout en m’essayant à d’autres matériaux. Ces trésors de rouilles, je les trouve dans une base d’entraînement militaire désaffectée.

©thierry vendome

©thierry vendome

En fait, ce sont souvent des fragments de bombes déchiquetées. En plus de leurs puissantes beautés esthétiques et sauvages, elles sont solides et surtout légères .

Bague Topaze Impériale, Or, Rouille ©ejcw

Bague Topaze Impériale, Or, Rouille
©ejcw

Leur aspect brut me permet de les associer par contraste à des matières précieuses .

Collier Fusion Opales, Rouille, Or ©thierry vendome

Collier Fusion
Opales, Rouille, Or
©thierry vendome

Bague Gaïa Opale, Citrine, Rouille, Or ©thierry vendome

Bague Gaïa
Opale, Citrine, Rouille, Or
©thierry vendome

Bracelet Rouille, Or ©thierry vendome

Bracelet Rouille, Or
©thierry vendome

Aujourd’hui, je suis heureux de voir que quelques créateurs me suivent dans cette voie .
Notre métier n’est il pas d’ouvrir encore et toujours de nouvelles portes dans l’univers du bijou contemporain. »

©ejcw

©ejcw

Thierry Vendome
39 rue François Miron 75004 Paris
+33 1 42 71 01 61

www.thierryvendome.com