Articles

L’esprit de l’un des plus audacieux et inventif joaillier, Glenn Spiro, prend vie dans un ouvrage luxueux et coloré aux Editions Assouline.

Glenn Spiro
Editions Assouline

Après plus de 25 ans dans le commerce des pierres précieuses rares, Glenn Spiro, a créé sa propre Maison de joaillerie en 2014.
Dans son atelier londonien il reçoit sur rendez-vous pour proposer des pièces de haute joaillerie audacieuses.

Bracelet Glenn Spiro
© Adam Norton at Jak Jaes Ltd

Dans ce livre les Editions Assouline nous présente des pièces d’exceptions, de véritables oeuvres d’art.

Bracelet Glenn Spiro
© Adam Norton at Jak Jaes Ltd

Assouline.com

GlennSpiro.com

Le Natural Diamond Council nous invite à suivre l’éclat des diamants avec le livre Diamonds des
éditions Assouline.

Dans cet ouvrage, le diamant habille les plus belles parures, des plus classiques au plus audacieuses. Associés à des moments importants les diamants porteurs d’histoires et de légendes rendent cette gemme éternelle.

Sancy diamond during a Sotheby’s auction press preview in Geneva. Auction in Geneva on May 15, 2012. The 35-carat « Beau Sancy » diamond was worn by Marie de Medici, Queen consort of Henry IV, at her coronation in 1610. © Fabrice Coffrini-AFPGetty Images

Cette pierre d’exception intemporelle est un cadeau de la nature qui brille de mille feux pour notre plus grand plaisir.
Diamonds est un ouvrage précieux qui complétera votre collection de beaux livres.

OnlyNaturalDiamonds.com 

Assouline.com

Les éditions de la Marinière présente
Libres et Créatrices de Pauline Castellani.

Livre Libres et Créatrices
Pauline Castellani aux éditions de la Martinière

Dans ce livre nous découvrons des femmes créatrices talentueuses et déterminées, aux personnalités d’exception qui ont su inventer un nouvel art du bijou.

Suzanne Belperron

C’est le regard de ces femmes libres et ambitieuses que
Pauline Castellani, historienne et journaliste, met en lumière.

Jeanne Tousssaint (c) The Cecil Beaton’s Archives at Sotheby s

Les créations de neuf légendes comme Suzanne Belperron, Jeanne Toussaint, Renée Puissant, Elsa Triolet, Gabrielle Chanel, Elsa Peretti ….s’imposent dans un univers de la joaillerie longtemps dominé par les hommes.

A lire !

Les Editions de la Martinière

Save The Date, le samedi 27 novembre 2021 à partir de 16h30, Pauline Castellani sera présente sur le stand de la librairie Galignani au salon Timeless Jewels pour une signature suivi d’une conférence.

Timeless Jewels

Les Editions Flammarion avec le soutien de la Maison Chaumet nous propose ce bel ouvrage,  L’Âme du bijou.

Ce livre présente le bijou comme un objet d’art, des pierres qui le compose à la finesse de sa réalisation le bijou est aussi un objet de lien social et de puissance.

Hommage au savoir-faire joaillier, L’Âme du Bijou propose une approche photographique et textuelle qui rend le bijou encore plus intime.

© Simone Cavadini @ Talent & Partner – Chaumet

L’art de la Haute Joaillerie est un patrimoine d’éternité.
Un bel ouvrage qui complétera votre bibliothèque.

L’Âme du bijou aux Editions Flammarion
A partir du 21 octobre 2021

 

Les éditions Assouline nous propose un ouvrage sur Aldo Cipullo, le plus glamour des créateurs de bijoux des années 1970 et du début des années 1980.

Aldo Cipullo at his dedicated vitrine in a Cartier boutique, circa 1970.
Courtesy Renato Cipullo/All Rights Reserved

Né à Naples en 1935 dans une famille de joailliers, avide de profiter des opportunités passionnantes qu’offre la ville de New York, il quitte l’Italie pour s’inscrire à l’École des arts visuels.

Dès 1960, il travaille pour le célèbre joaillier David Webb, réputé pour ses bijoux audacieux et puissants, puis rejoint Tiffany & Co, où il commence à développer son propre vocabulaire créatif.

En 1969, il intègre Cartier aux côtés du président de la société, Michael Thomas, et, au sommet de son art, conçoit certaines des créations les plus modernes et les plus intemporelles,
comme le bracelet Love, un bijou révolutionnaire qui se fixe au poignet de celui ou celle qui le porte à l’aide d’un tournevis spécial.

One of the very first Love bracelets, formerly belonging to Cartier president Michael Thomas, who engaged
Aldo Cipullo as a designer in 1969.
Photo Nils Herrmann, Collection Cartier © Cartier

Il poursuit dans cette veine en 1971 avec la collection Nail, pour laquelle il s’inspire d’un clou, qu’il enroule autour du doigt ou du poignet, un objet étonnant, typique du glamour décapant du
New York de l’époque.

Après s’être installé à son compte en 1974, il continue d’inventer d’étourdissants bijoux pour homme et femme. En 1978, l’American Gem Society lui demande de concevoir une collection à partir de pierres extraites aux États-Unis: turquoises de l’Arizona, diamants de l’Arkansas, saphirs du Montana… Ces pièces appartiennent aujourd’hui à la Smithsonian Institution.
Malheureusement, Aldo Cipullo décède subitement en 1984, mais ses créations à la fois classiques et d’avant-garde sont toujours aussi appréciées de nos jours.

Cipullo: Making Jewelry Modern dévoile au lecteur l’histoire d’un des talents les plus novateurs et, aujourd’hui encore, les plus énigmatiques de la joaillerie moderne.

 Assouline.com