Articles

Brigitte Péry a dirigé un des plus grands ateliers de haute joaillerie, l’Atelier Péry. Le savoir-faire et l’excellence de cette maison ont séduit les plus grands joailliers comme Bulgari, Boucheron, Lacloche, Mauboussin, Van Cleef & Arpels … Brigitte, par son regard, la qualité de ses pièces, a enrichi le mythe de la Place Vendôme.
Un made in France dont nous pouvons être fier.
Avec Esprit Joaillerie, Brigitte Péry entrouvre le livre des ses années ateliers pour partager ses passions et anecdotes.

Brigitte Péry &
Esprit Joaillerie

Quelle est votre pierre préférée ?

L’Émeraude. Le vert m’attire, j’aime le jardinage, c’est une passion qui me rapproche de la nature. Alors l’émeraude est ma pierre préférée.

Bulgari
Bague
Émeraude, Diamants.
Vers 1970

Un bijou qui me fait rêver ?

Un bijou avec un diamant jaune. Même si j’adore l’émeraude, je ne suis pas insensible au diamant jaune. Cette pierre me fait penser au soleil. Le bijou qui me fait rêver, ce serait une belle bague sertie d’un diamant jaune taille émeraude.

Graff

Comment vous est venue la passion du bijou ?

Cette passion est venue par hasard. Lorsque j’ai rejoint l’atelier de mon père en 1975, j’ai tout de suite été passionnée par cet environnement.
Il fallait que je comprenne ce métier. C’est une grande curiosité qui m’a guidé et m’a poussé à développer l’atelier. J’aime les bijoux, les pierres, l’atelier. Fabriquer c’est passionnant, d’autant plus lorsque l’on travaille pour la Place Vendôme. Car il faut toujours se dépasser et proposer quelque chose de plus beau, inventer de nouvelles choses, c’est l’excellence. La création d’un bijou, c’est aussi du temps et l’ évolution de la création est aussi passionnante. C’est comprendre que parfois il faut une quarantaine de dessins pour réaliser un bijou exceptionnel. surveiller, regarder, discuter, ce sont toutes ces étapes créatives qui sont extraordinaires. Les hommes et femmes sont aussi captivants, c’est une relation intense de confiance.

Gravure
Outils de Joailliers

Un lieu qui vous inspire ?

La mer, elle m’emmène vers un espace de liberté.
Où bien … un feu de cheminée, j’aime voir danser les flammes dans une cheminée, je rêve …

Gouaché Atelier Péry

Une lecture que vous n’avez pas oublié ?

Je ne suis pas une grande lectrice, cependant les livres qui parlent de prisons me touchent. Un sujet difficile, pourtant il me passionne. C’est le fait d’être dans un espace clos, de penser aux personnes qui y vivent.

Un musique que vous écoutez ?

En ce moment « Les puritains de Bellini », l’opéra.

Publicités Anciennes Mauboussin et Boucheron

Une oeuvre d’art ?

Les icônes. J’aime beaucoup les icônes, les icônes de la Vierge-Marie, Saint-Christophe … Je garde un beau souvenir des monastères grecs, c’est une atmosphère qui m’a marquée.

Gouaché Atelier Péry

Une création inattendue de l’atelier Péry  ?

Un pendentif pour Van Cleef & Arpels en forme de lune avec un rubis serti à l’endroit de l’alunissage d’Apollon XI. C’était à l’occasion du premier pas de l’homme sur la Lune, Neil Armstrong.
Il y a eu aussi des broches poupées dont les petites jupes représentaient les provinces françaises, réalisées pour la maison Van Cleef et Arpels.
Et ce très beau collier pour Van Cleef et Arpels réalisé pour
Jacqueline Auriol, la première femme pilote d’essai en France qui a franchit le mur du son.

Collier « Avion » ayant appartenu à
Jacqueline Auriol
Diamants, Or. 1956
Van Cleef & Arpels

Un bijou qui ne vous quitte pas ?

Une bague de petit doigt, j’adore les bagues de petits doigt et les boucles d’oreilles.

Que peut-on vous souhaiter ?

J’aimerais voyager d’une façon plus détendue. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie pour des raisons professionnelles, j’aimerais avoir un regard plus libre sur mes voyages.
Le Kenya et le Tibet sont deux pays qui m’attirent, peut être que la vie va m’apporter cela.

Merci Brigitte pour ce voyage dans l’histoire de la
Place Vendôme.

Esprit Joaillerie est ravi de partager avec vous, les vitrines de la Place Vendôme de cette fin d’année.
Laissons la magie opérer pour une promenade sous les étoiles, entre  rêve et réalité avec Harry Connick Jr.
« What are you doing New Year’s Eve »

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

PLACE VENDOME 2016

[wpvideo G36lrbZA]

Esprit Joaillerie vous souhaite une très belle année 2017 !

Crédits photos © ejcw

La Maison de ventes aux enchères Tajan a organisé le jeudi 8 décembre une conférence passionnante sur le plus ancien et célèbre atelier de haute joaillerie : La Maison Péry.

ATELIER PERY

Brigitte Péry, issue de la 4ème génération, nous a présenté son atelier. Cette femme de caractère, au charisme certain, a dirigé d’une main de maître, en véritable chef d’orchestre, cet atelier qui a réalisé nombre de pièces de haute joaillerie pour les célèbres maisons de la Place Vendôme comme Van Cleef & Arpels, Boucheron, Bulgari…

Souvenirs d'Atelier © BP / Tajan

Souvenirs d’Atelier
© bp / Tajan

Dessins © BP / Tajan

Dessins
© bp / Tajan

la Maison Pery a été fondée en 1875, par son arrière grand-père, Lucien Pery et ce n’est que très récemment, en 2012, que la Maison
Van Cleef & Arpels a acquis l’atelier Pery.

© BP

© bp

Brigitte Pery a su capter notre attention en nous contant de nombreuses anecdotes sur la réalisation des bijoux, comme les emblématiques broches « Lions Ébouriffés » du joaillier
Van Cleef & Arpels ou la commande d’un gratte langue en or pour la Maharani de Baroda, la Wallis Simpson indienne.

ATELIER PERY

Elle a également évoqué la difficulté pour une femme de talent de vivre dans l’ombre des joailliers de la Place Vendôme :
« Toujours se surpasser et proposer des pièces d’exceptions. »

© Brigitte Pery

© brigitte pery

Cette conférence est un beau moment d’histoire de la joaillerie. Grâce aux regards bienveillant des experts, les maisons de ventes aux enchères peuvent reconnaître les poinçons de maitres, dont celui de la
Maison Pery, et ainsi mettre en avant le savoir-faire d’un atelier, l’histoire du bijou.

© EJCW

© ejcw

Désormais celui de la Maison Pery ne nous laissera pas indifférent puisqu’il nous conduira toujours Place Vendôme.

En 1989, Jean Miller et sa fille Carine créent la société Miller qui est devenue incontournable sur le marché des bijoux signés, bijoux anciens et bijoux d’occasions. La proximité immédiate avec la Place Vendôme, comme un symbole, offre à cette maison emblématique la possibilité de rendre le luxe accessible. Aujourd’hui, c’est Sarah Miller, troisième génération qui perpétue la tradition.
Pour Esprit Joaillerie elle dévoile sa vision du monde de la Joaillerie.

esprit-joaillerie-miller-88Esprit Joaillerie Charlotte wannebroucq et Sarah Miller

Que représente le bijou ancien pour vous ? 

Un voyage dans l’Histoire.
En fonction des périodes historiques, les bijoux s’adaptent à la mode, aux costumes et aux coutumes des époques : Moyen-Age, Renaissance, Napoléon III, Art Nouveau, Art Deco, etc.

Broche Boucheron "Chevalier"1960 Rubis, Émeraudes, Turquoises, Émail, Or. © Miller

Broche Boucheron
« Chevalier »1960
Rubis, Émeraudes, Turquoises, Émail, Or.
© Miller

Grâce aux bijoux, on aborde avec un autre oeil l’histoire de l’humanité, ils existent depuis la nuit des temps. Lorsqu’on a les yeux ouverts sur le Monde, on s’aperçoit que tout est lié dans l’Art: l’architecture, la sculpture, la peinture, la céramique etc.

Quel est votre définition du bijou signé ?

Collier Repossi Émeraude Gravée, Diamants, Or. 1970

Collier Repossi
Émeraude Gravée, Diamants, Or. 1970

Un bijou signé, c’est avant tout synonyme de qualité.
Il présente des qualités certaines : pierres d’exception, beau serti, belle mise à jour, design souvent très fort en style.
Il peut aussi représenter une valeur patrimoniale.

Quel est votre bijou préféré ?

Broche Mauboussin Époque Art Déco Diamants, Platine.

Broche Mauboussin
Époque Art Déco
Diamants, Platine.

C’est une question difficile car les amoureux de bijoux n’ont pas qu’une seule préférence. J’adore la période Art Déco.
Mes préférés sont les bijoux géométriques, très épurés, constitués souvent d’onyx, de corail ou pierres fines. Je m’aperçois, depuis que je suis à la boutique, que mon oeil est aussi attiré par les bijoux des années 1970 et par les bijoux de créateurs forts en style.

Une pierre que vous aimez ?

Paires de Boucles d'Oreilles Saphirs, Diamants, Or Blanc.

Paires de Boucles d’Oreilles
Saphirs, Diamants, Or Blanc.

Le saphir.
Le saphir est associé à la royauté et à la romance.
C’est une pierre à multiples facettes : tous les saphirs ne sont pas bleu. Il y a les « Fancy sapphires » qui peuvent être violet, vert, jaune, orange, rose avec les merveilleux saphirs padparadschas.
Ils peuvent même être noir, gris ou marron. On trouve également des saphirs dits à « Phénomènes » comme les saphirs étoilés ou encore les « colors changes sapphires ».

Qu’est ce que Carine vous transmet ?

Broche Van Cleef & Arpels "Oiseau"1990. Diamants, Rubis, Or.

Broche Van Cleef & Arpels « Oiseau »1990.
Diamants, Rubis, Or.

Carine me transmet ses qualités d’experte : elle m’a appris à analyser un objet de À a Z : la qualité du travail, les poinçons et les pierres.
C’est un métier où l’on ne cesse d’apprendre.
J’ai de plus fait le GIA à Londres pour parfaire mes connaissances en gemmologie et des stages en expertise afin d’approfondir mes connaissances techniques.

Elle m’a transmis également le côté entrepreneur car chaque entreprise a ses spécificités. Autodidacte, elle m’a conseillé de faire une école de commerce. J’ai fait un Master spécialisé en entrepreneuriat dans le but de faciliter la reprise de l’entreprise familiale, ce qui m’a beaucoup aidé.

Quel est le bijou chez Miller dont vous êtes la plus fière ?

SARAH MILLER

Le matin quand la vitrine est terminée, je suis fière de tous nos objets. Les plus rares et les plus beaux sont achetés avec passion et forment un tout harmonieux.

Celui que vous attendez ? 

SARAH MILLER

On ne se sait jamais ce qu’on va trouver mais je suis friande de belles pièces signées des Grandes Maison de la Place Vendôme ou d’un beau bijou signé de Sterlé, Templier ou encore René Boivin.

Comment voyez-vous le développement de Miller ?

SARAH MILLER

Miller est connu mondialement, mais je souhaiterais étendre davantage notre clientèle étrangère. Sur un moyen terme, je souhaiterais participer à des salons et à des foires comme celles de Honk Kong, New York, Miami ou encore Las Vegas.
Sur un plus long terme, pourquoi pas ouvrir une boutique à Londres..

Quelle est l’importance du digital dans votre stratégie ?

Montre Bulgari "Serpent Tubogaz" Or

Montre Bulgari
« Serpent Tubogaz » Or

Aujourd’hui, le digital est essentiel et offre des opportunités incroyables. Il permet de créer une véritable relation avec notre clientèle.
Miller a créé son premier site internet en 2002 faisant ainsi partie des entreprises extrêmement précurseurs et clairvoyantes quant aux possibilités qu’offraient le web.
Nous le refaisons actuellement pour le moderniser.
Par ailleurs, nous sommes sur différents réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+, Pinterest, et Instagram. Cela permet à tous nos clients de suivre nos dernières nouveautés et en avant première, c’est-à-dire avant que le bijou soit en vitrine et sur notre site internet.

Vers une digitalisation de l’offre ?

Montre Piaget Or, Cadran Jade Néphrite, Mécanique. 1970

Montre Piaget
Or, Cadran Jade Néphrite, Mécanique. 1970

Sur notre nouveau site internet qui sortira début 2017, nos clients pourrons maintenant acheter nos bijoux en ligne plus facilement. Nous souhaitons toutefois garder le contact avec eux, c’est notre point fort aujourd’hui.
Nous avons la chance d’avoir une jolie boutique dans une des plus prestigieuses rues de Paris et par ce fait, nous continuerons toujours à recevoir nos clients en leur offrant un vrai service, ce que ne peuvent pas faire les sociétés de pure vente en ligne. Nous ne sommes pas des robots… Rendre tout digital ? Non, les rapports humains doivent être conservés, c’est ça le Luxe !

Une musique que vous aimez ? 

 « Free » de Stevie Wonder.

Votre oeuvre d’art favorite ?

SARAH MILLER

Mon oeuvre d’art préféré est sans hésitation la  » Danseuse nue  » de Maurice (Pico) Picauld, Les folies bergères, fait en 1926.
Elle fait partie de ses créations typiques de l’Art Déco.

Qu’aimeriez-vous réaliser ?

Faire perdurer l’oeuvre de mon grand père et de ma mère et rendre cette boutique unique par la beauté de ses pièces et par son service.

Trois générations réunies devant la Maison Miller.

Trois générations réunies devant la Maison Miller.

Pour l’achalandage c’est un endroit extraordinaire car, présent depuis 27 ans,  la clientèle nous connait et n’hésite pas à venir nous montrer des pièces patrimoniales à vendre.
C’est là qu’intervient notre ancienneté, nos qualités d’expert et notre connaissance du marché et des tendances pour conseiller au mieux nos clients-vendeurs.
Depuis 1989,  nous sommes une des rares boutiques à être encore dans le « quartier », rue Saint Honoré.
Nous avons une clientèle très fidèle que je souhaite conserver.

Merci Sarah pour cet immersion dans l’univers Miller.
Trés attaché à la maison Miller, Esprit Joaillerie est ravie de suivre son développement et vous réserve bien d’autres surprises.

Miller
233 rue Saint Honoré 75001 Paris
+33 142616313
http://www.miller.fr

Rencontre avec Michel Baldocchi

Une rentrée d’école avec Michel Baldocchi, Directeur de la plus ancienne école de Bijouterie. Fondée à la fin du XIX ème siècle, l’école privée de la bijouterie-joaillerie BJOP est un établissement qui prépare aux métiers de la Bijouterie, Joaillerie et Orfèvrerie.

Michel Baldocchi BJOP & Esprit Joaillerie

Comment devient-on directeur de la fameuse école BJOP ?

A l’origine, j’étais Responsable de formation et professeur de mathématiques. J’ai toujours aimé le monde de l’art, les métiers d’art, la création artistique et l’histoire de l’art. J’ai rejoint l’école Ferrandi puis ce fut la rue du Louvre et la célèbre BJOP.

© BJOP

© BJOP

Quelle est votre pierre préférée ?

L’Opale, pour changer des 4 pierres précieuses et surtout pour ses feux ! Les couleurs de l’opale sont de véritables paysages, c’est également une pierre entourée de mystéres. Elle représente une période de la création extrêmement riche, l’art nouveau, Vever, Lalique et bien d’autres. Je dirais que c’est une pierre « précieuse magique » qui fait partie des mystère de la joaillerie.

Pendentif Henri Vever Vers 1910 Opales, Diamants

Pendentif Henri Vever
Vers 1910
Opales, Diamants

Un bijou qui vous plait ?

© BJOP/ Amar Naseer

© BJOP/ Amar Naseer

Ce bijou qui m’accompagne dans mon bureau, une réalisation de Mr Amar Naseer élève de l’école BJOP et lauréat du Prix national Jacques Lenfant 2009.

© BJOP/ Amar Naseer

© BJOP/ Amar Naseer

Rien n’est plus beau qu’un travail fait par un futur joaillier !

Quelles sont vos plus belles rencontres de créateurs ?

Je les cite tous, j’en oublie certains…Parmi les directrices de la création, Claire Choisne chez Boucheron, Nathalie Verdeille Cartier, Stéphanie Sivriere Piagetet beaucoup d’autres, des indépendants comme Thierry Vendome
L’école BJOP forme avant tout des praticiens, la création, c’est aussi de la pratique. Nous formons des chefs d’ateliers, sertisseurs, joailliers qui sont essentiels dans le métier. Je pense aussi à Xavier Gargat, responsable de la fabrication chez Cartierpour sa créativité technique. Tous sont de belles rencontres. Ils forment ensemble un tissu d’anciens élèves de l’école qui constitue aujourd’hui l’ossature de ce métier.

© Écoles BJOP

© Écoles BJOP

Que represente le bijou pour vous ?

La synthèse d’un savoir-faire historique, ancestral très ancien, le plus vieux métier du monde c’est bijoutier, c’est bien connu, c’est une blague que l’on place régulièrement dans la conversation ! Depuis le néolithique, l’homme met en forme des objets, et on ne trouve pas un squelette sans objets faits en corde, en bois, en pierre..
Dès la découverte du métal, l’homme a fait avec des armes et des bijoux. Bien sur, on préfère les bijoux ! Les bijoutiers égyptiens 3000 ans avant notre ère étaient des virtuoses, c’est donc un très vieux métier. Il associe pour moi l’histoire, la virtuosité technique très ancienne, une forte valeur symbolique et une complexité technique qui fait que l’on y rencontre des gens qui sont à la fois humbles, modestes et fiers de ce qu’ils font.

© Écoles BJOP

© Écoles BJOP

C’est maintenant un métier d’art et d’avenir. On le voit avec le rayonnement de la joaillerie Française, le développement de la création et des grandes marques. C’est le métier d’art par excellence et le bijou en est la quintessence.

© Écoles BJOP

© Écoles BJOP

Une Musique que vous écoutez ?

La musique de Kurt Weill

Une oeuvre d’art que vous aimez ?

Jérôme Bosch. Une oeuvre graphique, un volume, … il y en a beaucoup.

Jérôme Bosch. Extrait du Triptyque "Jardin des Délices" . Vers 1500. © Museo del Prado

Jérôme Bosch. Extrait du Triptyque « Jardin des Délices » . Vers 1500.
© Museo del Prado

Un livre que vous n’avez pas oublié ?

Pierre et Jean de Maupassant.

Étude du Sertissage

Étude du Sertissage

Quel developpement pour les écoles BJOP ?

Aujourd’hui, les écoles qui étaient traditionnellement et principalement axées vers la fabrication se tourne de plus en plus vers la création ce qui se traduit par la mise en place de nouvelles filières diplômantes. Depuis 5 ans, nous  avons créé le Bachelor Design Bijoux, diplôme européen pour former des créateurs et concepteurs. Il se prepare en partenariat avec d’autres écoles dont la Haute Ecole d’Art de Design à Genève (HEAD). Et bien entendu, l’ouverture à l’international est indispensable.

Diplôme "Bachelor Design Bijou" parrainé par Piaget. Sabine de Raulin, Damien Marconnet et Pierre-Etienne Schulze. © Écoles BJOP

Diplôme « Bachelor Design Bijou » parrainé par Piaget.
Sabine de Raulin, Damien Marconnet et Pierre-Etienne Schulze.
© Écoles BJOP

Que transmet la BJOP aux élèves ?

L’oeil, savoir voir, apprendre à voir. La maitrise du geste et la maitrise technique parce que historiquement c’est le savoir-faire de l’école. L’humilité face à la complexité de la démarche créative et l’énergie, le dynamisme pour continuer d’avancer car l’avenir de ce si vieux métier, c’est eux !

Lauréat 2016 du Prix National Jacques Lenfant, Écoles BJOP, Quentin Mazurd, en présence de la marraine de l'édition 2016 Victoire de Castellane.

Lauréat 2016 du Prix National Jacques Lenfant, Écoles BJOP, Quentin Mazurd, en présence de la marraine de l’édition 2016 Victoire de Castellane.

Merci Michel Baldocchi et très bonne rentrée pour les écoles BJOP.

MICHEL BALDOCCHI BJOP

École BJOP
58 rue du Louvre 75002 Paris
+33 (0)1 40 26 98 00

HauteEcoleJoaillerie