Articles

Le musée du Prado est connu pour son importante collection de peintures espagnoles, parmi elles se cache un splendide trésor,
El Tesoro del Delfín (Trésor du Dauphin) qui appartenait au fils de Louis XIV, qui mourut avant de monter sur le trône, léguant sa collection à son fils, Philippe V, roi d’Espagne.

Agate, Améthyste, Cornaline, Grenat, Jaspe, Lapis-Lazuli, Peridot, Sardoine, Prasiolite, Email, Or. 1630-1670
©Museo Nacional del Prado

Saisissante de beauté, ce trésor représente une centaine d’objets précieux réalisés en pierres dures ornées de pierres précieuses datant du XVIème au XVIIème siècle.

Cristal de Roche, Vermeil. 1550-1600.
©Museo Nacional del Prado

Agate, Rubis, Or
Inde Moghol 1580-1620
©Museo Nacional del Prado

Agate, Sardoine, Rubis, Diamants, Emeraudes, Email, Or. 1689.
©Museo Nacional del Prado

Lapis-Lazuli, Opales, Email, Or. 1625-1645.
©Museo Nacional del Prado

Jaspe, Opale, Email, Or. 1625-1654
©Museo Nacional del Prado

Agate, Diamants, Rubis, Email, Or. 1550-1575.
©Museo Nacional del Prado

Cristal de Roche, Lapis-Lazuli, Perles Fines, Email, Or. 1570-1580.
©Museo Nacional del Prado

Jaspe, Agate, Emeraude, Turquoise, Saphirs, Rubis, Améthyste, Aigue-Marine, Beryl, Zircon, Topaze, Email, Or. 1662-1675
©Museo Nacional del Prado

Cette collection comporte une seconde partie qui se trouve au Musée du Louvre présentée dans la galerie d’Apollon.

Un trésor qui montre le faste des cours de l’époque, qui met en avant un somptueux savoir-faire.

Agate, Rubis, Emeraudes, Diamants, Email, Or. 1625.
©Museo Nacional del Prado

Musée du Prado
Paseo del Prado
28014  Madrid

BIJOUX D'ORIENTS LOINTAINS

La fondation Baur nous emmène découvrir la magie des parures archéologiques, ethniques des cultures des royaumes d’Arabie à l’Insulinde (Malaisie, Asie du Sud-Est insulaire).
C’est le chemin mythique de la route de la soie, au fil de l’eau qu’a choisi cette exposition.

© Bythelake

© Bythelake

L’or métal légendaire, symbole d’éternité nous guide dans ce périple.
Plus de trois cents bijoux provenant de collections privées révèlent un univers oublié, voici un regard sur ces splendeurs.

Collier Yémen Or, Pâte de Verre. VIIIe siècle av.-IIIe siècle apr.notre ère. © Mauro Magliani / Collections Privées

Collier Yémen
Or, Pâte de Verre. VIIIe siècle av.-IIIe siècle apr.notre ère.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Pectoral Bédouin "Kaffat" Arabie Saoudite. Or, Turquoises, Perles Fines, Coton. XIXe-XXe siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Pectoral Bédouin « Kaffat »
Arabie Saoudite.
Or, Turquoises, Perles Fines, Coton. XIXe-XXe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Collier Nuptial Inde, Kerala. Or, Passementerie. XIXe-XXe siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Collier Nuptial
Inde, Kerala.
Or, Passementerie. XIXe-XXe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Collier Nuptial Inde, Bangalore. Or, Diamants, Soie XIXème siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Collier Nuptial
Inde, Bangalore.
Or, Diamants, Soie
XIXème siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Collier Birmanie. Or. Ve siècle av.notre ère-1044. © Mauro Magliani / Collections Privées

Collier Birmanie.
Or. Ve siècle av.notre ère-1044.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Couronne Cambodge. Or. IXe-XIIIe siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Couronne Cambodge.
Or. IXe-XIIIe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Pendentif Amulette. Cambodge. Or, Cristal de Roche. XIe-XIIe siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Pendentif Amulette.
Cambodge. Or, Cristal de Roche. XIe-XIIe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Ceinture Cambodge. Or, Cristal de Roche, Pierres. XIe-XIIe siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Ceinture Cambodge.
Or, Cristal de Roche, Pierres. XIe-XIIe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Bracelet et Bague. Thaïlande. Or. 1238-1438. © Mauro Magliani / Collections Privées

Bracelet et Bague. Thaïlande. Or. 1238-1438.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Couronne Indonésie. Or. Xixe-Xex siècle. © Mauro Magliani / Collections Privées

Couronne Indonésie.
Or. XIXe-Xe siècle.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Bracelets Indonésie. Or, Pierres. Périodes Classique Ancien 700-1000. © Mauro Magliani / Collections Privées

Bracelets Indonésie.
Or, Pierres. Périodes Classique Ancien 700-1000.
© Mauro Magliani /
Collections Privées

Pour en apprendre un peu plus sur l’histoire des bijoux, un très beau voyage  à la fondation Baur « Au fil de l’or, au fil de l’eau ».

Exposition jusqu’au 26 février 2017

Fondation Baur
Musée des Arts d’Extrême-Orient
8 rue Munier-Romilly
1206 Genève – Suisse

www.fondation-baur.ch

Les sages de l’Antiquité comparaient la vertu au jade. « Il est l’image de la bonté, parce qu’il est doux au toucher; de la prudence, parce que ses veines sont fines, compactes et solide; de la musique, parce que par la percussion on en tire des sons clairs, élevés… », 500 ans av. J.C. le sage Confucius décrivait le jade. Vertueux.

esprit-joaillerie-jade-musee-guimet-37

L’élégant Musée Guimet nous emmène dans ce cercle vertueux, celui d’une longue histoire dédiée à une pierre, le jade.
Ainsi 玉 (Yù-pierre précieuse), bloc de jade brut, se laisse découvrir par un autre sens que la vue, le toucher.

Bloc de jade brut

Bloc de jade brut

Entrons un peu plus dans l’histoire du jade. De la période la plus éloignée à celle de la dynastie Qing, qui eut un goût tout particulier pour cette pierre.

Jades, Disques-bi périodes néolithiques et âge du bronze.

Jades, Disques-bi périodes néolithiques et âge du bronze.

Dragon enroulé à décor torsadé, Jade. Chine, 4ème-3ème siècle av.J.-C.

Dragon enroulé à décor torsadé, Jade.
Chine, 4ème-3ème siècle av.J.-C.

Paire de pendentif en forme de dragon, jade. Chine,4ème siècle av.J.-C.

Paire de pendentif en forme de dragon, jade.
Chine,4ème siècle av.J.-C.

Plat ajouré à motif de dragon, jade. Chine, Première moitié du XIème siècle.

Plat ajouré à motif de dragon, jade.
Chine, Première moitié du XIème siècle.

Phénix, Jade. Chine, début de la dynastie Qing, XVII ème siècle.

Phénix, Jade.
Chine, début de la dynastie Qing, XVII ème siècle.

Coupe à eau en forme de grenade et de lotus, Cornaline, jade d'eau. Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle.

Coupe à eau en forme de grenade et de lotus, Cornaline, jade d’eau.
Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle.

Bol à couvercle à décor de gousse de lotus, Jadéite Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle

Bol à couvercle à décor de gousse de lotus, Jadéite
Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle

Montagne miniature à décor de personnages, Jade. Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle.

Montagne miniature à décor de personnages, Jade.
Chine, Dynastie Qing XVIIIème siècle.

Évoquant son admiration dans d’autres cultures au contact de la Chine, le jade a aussi inspiré le monde qui l’entoure.

Cabinet de Curiosités miniature. Chine, 1736-1795

Cabinet de Curiosités miniature.
Chine, 1736-1795

Coupe à Vin, Jade, Rubis, Émeraudes. Inde XVIIIème siècle

Coupe à Vin, Jade, Rubis, Émeraudes.
Inde XVIIIème siècle

Revers de miroir, Jade, Topazes, Rubis, Bronze et Marbre. Inde Mongole XVIIème siècle.

Revers de miroir, Jade, Topazes, Rubis, Bronze et Marbre.
Inde Mongole XVIIème siècle.

L’histoire du jade se poursuit par l’attirance de cette pierre en Europe du XVII ème au XIX ème siècle.
Ce rosaire connu une certaine célébrité sous le Second Empire. Le générale commandant en chef  du corps expéditionnaire français, fit remonter en rosaire des colliers de cérémonie de mandarins qu’il offrit à l’impératrice Eugénie. Ce présent fut dénoncé par l’opinion, hostile à la campagne de Chine.

Rosaire de l'Impératrice Chine, dynastie Qing, XVIIIème siècle. Jade, quartz rose, spinelle, lapis-lazuli, corail, perles, or.

« Rosaire de l’Impératrice »
Chine, dynastie Qing, XVIIIème siècle.
Jade, quartz rose, spinelle, lapis-lazuli, corail, perles, or.

Très recherchés, les paravents de Coromandel séduisirent Coco Chanel dans les années 1910. Elle en posséda jusqu’à trente-deux. En laque, son pourtour est orné de représentations, souvent des jades.

Paravent de Coromandel XVIIème siècle.

Paravent de Coromandel
XVIIème siècle.

Détail du paravent

Détail du paravent

JJADE GUIMET

Ces pièces autrefois objets de rituels et symboles de pouvoir séduisent les collectionneurs de la période Art Déco. Elles illustrent cette passion pour  les formes et couleurs pures allant du vert jade, bronze ou céladon. Ce sont également ces mêmes objet que l’on retrouve sur la bordure des paravents de Coromandel.
C’est la période Art Déco qui fermera avec éclat cette superbe exposition présentant tout l’art de la haute joaillerie pour le jade au travers des oeuvres de la Maison Cartier.

pendule mystérieuse avec divinité, sonnerie au passage, Cartier Paris 1931. platine, or, jade, cristal de roche, onyx, néphrite, diamants, perles, turquoises, corail, émail

Pendule mystérieuse avec divinité, sonnerie au passage, Cartier Paris 1931.
platine, or, jade, cristal de roche, onyx, néphrite, diamants, perles, turquoises, corail, émail

Pendule, Cartier paris 1927 Jade, diamants, corail, or, émeraudes, nacre, onyx, émail.

Pendule, Cartier paris 1927
Jade, diamants, corail, or, émeraudes, nacre, onyx, émail.

esprit-joaillerie-jade-musee-guimet-18Esprit Joaillerie Charlotte Wannebroucq Musée Guimet

Paire de pendants d'oreilles. Cartier New York, 1926 platine, diamants, jade, corail, émail rouge.

Paire de pendants d’oreilles.
Cartier New York, 1926
platine, diamants, jade, corail, émail rouge.

Collier ayant appartenu à Barbara Hutton. Cartier Paris, 1934. Vingt-sept boules de jadéite, de 15 à 19 mm, platine, or, diamants, rubis. © Cartier

Cartier. Collier ayant appartenu à Barbara Hutton.
Cartier Paris, 1934.
Vingt-sept boules de jadéite, de 15 à 19 mm, platine, or, diamants, rubis.
© Cartier

Broche, Cartier Paris, 1925 Or, platine, diamants, rubis, jade gravé, émail noir.

Broche, Cartier Paris, 1925
Or, platine, diamants, rubis, jade gravé, émail noir.

Boites et nécessaire Cartier Paris et Cartier New York

Boites et nécessaire Cartier Paris et Cartier New York

Broche Dragons, Cartier Paris. Or, platine, diamants, saphhirs, jade scuplté (XVIIIème siècle), émail noir. © Cartier

Broche Dragons, Cartier Paris. 1924
Or, platine, diamants, saphhirs, jade scuplté (XVIIIème siècle), émail noir.
© Cartier

 Une très belle exposition , qui nous montre la fascination de l’Asie pour le jade, fascination qui a aussi inspiré la créativité française.

esprit-joaillerie-jade-musee-guimet-31

Jade des Empereurs à l’Art Déco
Exposition du 19 octobre 2016 au 16 janvier 2017.

Musée national des arts asiatiques-Guimet
6 Place d’Iéna 75116 Paris

www.guimet.fr

esprit-joaillerie-jade-musee-guimet-38

ORFÈVRERIE ALLEMANDE

Les chefs-d’oeuvre de l’orfèvrerie allemande issus de la collection de Rudolf-August Oetker sont présentés à la Fondation Bemberg à Toulouse pour la première fois en France. Ces pièces laissent entrevoir la splendeur de l’art de vivre dans la noblesse et bourgeoisie allemandes du XVIème siècle.

Réalisée par les plus grands maîtres orfèvres de Nuremberg, Augsbourg, Hambourg, Dresde et Berlin, l’orfèvrerie Allemande ancienne reste confidentielle. Au cours du XVIème siècle, la demande pour les objets en argent fut importante, particulièrement pour les objets d’apparats. Seuls les orfèvres  expérimentés pouvaient réaliser des modèles s’adaptant au changement de formes stylistiques, très éclectiques.

Coupe à Godrons et Bosselages Nuremberg, Hans Kellner, Vers 1593 Vermeil

Coupe à godrons et bosselages
Nuremberg, Hans Kellner, Vers 1593
Vermeil

Récipient à boire en forme de Coq Königsberg, Lorentz Hoffmann, 1685 Argent

Récipient à boire en forme de coq
Königsberg, Lorentz Hoffmann, 1685
Argent

Coupe en forme de tulipe Nuremberg, Bierfreund Sigmund, Vers 1661 Argent, Vermeil

Coupe en forme de tulipe
Nuremberg, Bierfreund Sigmund, Vers 1661
Argent, Vermeil

Le XVIème siècle est l’époque où l’orfèvrerie s’émancipa de la production liturgique. Depuis le XIIIème siècle, les orfèvres s’étaient organisés en corporation dotées de statuts qui, pour chaque ville, définissaient l’organisation de la profession et réglementaient l’usage des poinçons, véritables signatures des orfèvres.

Gobelet à la Jeune Fille Augsbourg, Melchior Bair, Vers 1576 Vermeil

Gobelet à la jeune fille
Augsbourg, Melchior Bair, Vers 1576
Vermeil

ORFÈVRERIE ALLEMANDE

La Renaissance libère l’esthétisme, les formes architecturales font place à la figure humaine. L’esprit gothique si ancré dans la tradition allemande s’effacera grâce aux innovations de Peter Vischer l’Ancien (Nuremberg), pour s’italianiser dans une profusion d’ornementation.

Quadruple coupe en forme de grappes de raisin Nuremberg, AndreasMichel Vers 1620 Vermeil

Quadruple coupe en forme de grappes de raisin
Nuremberg, AndreasMichel, Vers 1620
Vermeil

L’orfèvrerie révèle alors des prouesses techniques et esthétiques réalisées par les plus grands maîtres allemands. Dans le registre des formes les « Nefs »attireront l’oeil des visiteurs.

Coupes en forme de Nef Nuremberg 1630 et Augsbourg 1615 Argent, Vermeil

Coupes en forme de nef
Nuremberg 1630 et Augsbourg 1615
Argent, Vermeil

D’origine médiéval, cet objet sous l’apparence d’un bateau, cachait une sorte de coffret dans lequel était déposé le couvert. Ce »vaisseau de table » permettait de marquer la place d’honneur et d’honorer celui devant lequel il était placé (C’est également du nom de cet objet que vient le mot vaisselle).

Récipient en Forme de Navire. Nuremberg. Cristal de Roche, Vermeil

Récipient en Forme de Navire. Nuremberg.
Cristal de Roche, Vermeil

Des matériaux de qualité entrant dans la réalisation de certaines pièces comme l’émail, l’ivoire ou la nacre permettent plus de fantaisie.

Boite Vienne, Friedrich Würth, 1721 Vermeil, Ivoire

Boite
Vienne, Friedrich Würth, 1721
Vermeil, Ivoire

Ces pièces d’orfèvrerie illustrent la perfection du savoir-faire et également un gout pour le mélange du décor gravé et des matériaux exotiques. Les princes allemands dépensaient des fortunes pour rassembler ces raretés. L’ivoire, les perles, noix de coco, nacre, coraux et coquillage embellis par de précieuses montures représentaient la synthèse de l’Art et de la Nature.

Coupe Allemagne XVIème siècle Vermeil, Nacre

Coupe
Allemagne XVIème siècle
Vermeil, Nacre

Coupe à l' Oeuf d'Autruche Augsbourg, Elias Adam Vers 1717 Argent, Vermeil, Oeuf Autruche

Coupe à l’ Oeuf d’Autruche
Augsbourg, Elias Adam Vers 1717
Argent, Vermeil, Oeuf Autruche

ORFÈVRERIE ALLEMANDE

Coupe à la noix de coco Ratisbonne vers 1610 Aregnt, Vermeil, Noix de Coco

Coupe à la noix de coco
Ratisbonne vers 1610
Aregnt, Vermeil, Noix de Coco

Véritable cabinet de curiosité, « la chambre des merveilles » Wunderkammer, exposait des objets extraordinaires symbolisant la création dans toute sa diversité. L’univers végétal et animal fascinait les savants de l’époque qui s’efforçaient alors de classifier l’ensemble des espèces naturelles.

Nautile monté en Hanap Berlin, Peter Bohrs Vers 1650 Argent, Vermeil, Coquille de Nautile.

Nautile monté en hanap
Berlin, Peter Bohrs
Vers 1650
Argent, Vermeil, Coquille de Nautile.

La Wunderkammer était également le prolongement des essais scientifiques, glissant vers une superstition médiévale cherchant à acquérir les vertus surnaturelles de ces matières exotiques. Le corail et les coquillages permettaient ainsi de détecter et de neutraliser le poison dans la nourriture. Les vertus magiques de ces matières furent donc montées par les orfèvres de la Renaissance.

Nautile monté en hanap Berlin, Peter Bohrs Vers 1650 Argent, Vermeil, Coquille de Nautile.

Nautile monté en hanap
Berlin, Peter Bohrs
Vers 1650
Argent, Vermeil, Coquille de Nautile.

Ces oeuvres de la nature et du savoir-faire humain témoignent de l’art de vivre dans la noblesse allemandes à cette époque, continuant ainsi de nous fasciner et nous éblouir.

Chope Nuremberg, Abraham Jamnitzer Vers 1580 Or, Argent, Ivoire, Émail, Pierres Fines.

Chope détail
Nuremberg, Abraham Jamnitzer Vers 1580
Or, Argent, Ivoire, Émail, Pierres Fines.

Chope Nuremberg, Abraham Jamnitzer Vers 1580 Or, Argent, Ivoire, Émail, Pierres Fines.

Chope
Nuremberg, Abraham Jamnitzer Vers 1580
Or, Argent, Ivoire, Émail, Pierres Fines.

ORFÈVRERIE ALLEMANDE

ESPRIT JOAILLERIE ORFÉVRERIE ALLEMANDE

Fondation Bemberg
Hôtel d’Assézat, Place d’Assézat  31000 Toulouse
www.fondation-bemberg.fr

Exposition jusqu’au 25 septembre 2016

Lalique Joaillerie nous offre son inspiration, où se mêle la création contemporaine et l’émanation du début du XX ème siècle qui révolutionne l’art.
Il y a cent ans, Sergeï Diaghilev apporte de la nouveauté dans le domaine des spectacles, de la mise en scène des ballets. Il sait rassembler les talents, les faire fusionner. Marcel Proust dira des ballets de Diaghilev qu’ils sont une « efflorescence prodigieuse ».

La Maison Lalique souffle ce vent de luxuriance, étudiant un tourbillon de matières et le répertoire de l’Art Déco.

Bague " Oiseau de Feu" Or, Diamants, Saphirs Orange, Perles, Jade Noir

Bague  » Oiseau de Feu »
Or, Diamants, Saphirs Orange, Perles, Jade Noir

Si « l’Oiseau de Feu » nous avez déjà entrainé dans sa danse,
l’Oiseau Moqueur, provocateur s’inspire des costumes du « chant du Rossignol » réalisé par le peintre Henri Matisse.

Pendentif "Oiseau Moqueur" Or, Quartz Fumé, Marbre, Perles, Laque Noire

Pendentif « Oiseau Moqueur »
Or, Quartz Fumé, Marbre, Perles, Laque Noire

Bague "Oiseau Moqueur" Or, Diamants, Quartz, Marbre, Laque Noire

Bague « Oiseau Moqueur »
Or, Diamants, Quartz, Marbre, Laque Noire

« L’Oiseau de Tonnerre » fait résonner son héritage impérial, un clin d’oeil aux origines russes de Sergeï Diaghilev.

Bague "Oiseau de Tonnerre" Or, Diamants, Aigue-Marine, Azurite, Cristal de Roche

Bague « Oiseau de Tonnerre »
Or, Diamants, Aigue-Marine, Azurite, Cristal de Roche

VERTIGES LALIQUE JOAILLERIE

Bracelet "Oiseau de Tonnerre" Or et Argent, Diamants, Lapis-Lazuli, Aigues-Marines, Azurite, Cristal de Roche, Laque Bleue

Bracelet « Oiseau de Tonnerre »
Or et Argent, Diamants, Lapis-Lazuli, Aigues-Marines, Azurite, Cristal de Roche, Laque Bleue

VERTIGES LALIQUE JOAILLERIE

Lalique Joaillerie
20 rue de la Paix 75001 Paris
+33 1 42 65 03 04

http://www.lalique.com/fr/haute-joaillerie

Mes chaleureux remerciements à Victoire Touati