Entre le Diamant et les autres pierres scintillantes, évitons la confusion.

C’est d’autant plus important que, selon l’étude OpinionWay, 42% des interviewés envisagent d’acheter un diamant dont 65% des 25-34 ans.

© NDC

Il existe à ce jour sept différentes appellations désignant différents types de diamants:

– Le diamant « naturel » qui est extrait de la mine.
-Les diamants de synthèse, synthétique, de laboratoire, créé en laboratoire : 4 appellations synonymes pour désigner le diamant fabriqué industriellement à partir de carbone.
Le simulant : faux diamant réalisé industriellement et n’ayant pas les caractéristiques physiques et chimiques du diamant naturel.
-Le diamant de culture : le diamant de culture n’existe pas.
Ce terme est parfois utilisé pour désigner, à tort, le diamant de synthèse.
Ce terme est interdit par le décret du 14 janvier 2002.

Le décret n° 2002-65 du 14 janvier 2002 stipule que la mention « synthétique » est obligatoire dès lors qu’il s’agit d’une pierre dont la fabrication est
« provoquée totalement ou partiellement par l’homme ».
La loi mentionne encore que pour ce type de diamants l’emploi des termes :
« élevé », « cultivé », « de culture », « vrai », « précieux », « fin », « véritable », « naturel » est interdit.

Attention donc, car la valeur n’est pas la même, il faut bien regarder les mentions lors de l’achat d’un Diamant.
Pour vos diamants actuels, des experts comme moi-même, peuvent par le biais de Laboratoire vous donner la garantie que vos diamants sont bien naturels et donc ainsi préserver leur valeur patrimoniale.

C’est lors d’une revente sur le second marché, comme par exemple une vente aux enchères, que la valeur réelle du diamant naturel sera exprimée par rapport aux pierres synthétiques.

© NDC

Alors n’oubliez pas … Le diamant est rare et unique !

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *