Articles

Un diamant d’exception a été découvert par Lucara Diamond Corp., membre du Natural Diamond Council.
Le Sethunya (fleur en setswana) est un diamant brut de 549 carats, blanc extra-pur, il sera magnifié grâce au partenariat avec Louis Vuitton et le tailleur de diamants HB Antwerp.

Diamant Brut Sethunya de 549 carats.
Credit photo Philippe Lacombe pour Louis Vuitton

Cette découverte a été faite en février 2020, au Botswana, dans la mine de Karowe détenue par Lucara Diamond Corp. qui produit d’imposants diamants d’exception de type IIa (particularité de certains diamants chimiquement purs, identiques aux diamants historiques de Golconde)

Lucara Diamond Corp. opère en toute transparence, dans le respect absolu des meilleures pratiques internationales en termes de durabilité, de santé et de sécurité, d’environnement et de relations intercommunautaires.

Conformément à sa longue tradition de personnalisation, Louis Vuitton envisage de façonner ce spécimen rare de diamant naturel, selon les souhaits du client. Les diamants seront taillés, polis puis montés sur commande pour une expérience de Haute Joaillerie sur-mesure.

Il donnera naissance à un bijou vraiment unique, à transmettre de génération en génération.

Natural Diamond Council

Only Natural Diamonds

Esprit Joaillerie ne saurait terminer cette année 2017 sans un clin d’oeil à la Place Vendôme. Déjà toute petite, j’étais fascinée par les vitrines de la Place, ses décorations, ses superbes parures… je demandais souvent à ma grand mère de m’y emmener.

© Ejcw

De plus en plus élaborées, elles nous transportent aujourd’hui dans des univers féériques.

© Ejcw

Alors, laissez vous transporter dans ce monde merveilleux des vitrines des grands Joalliers.

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

Sans oublier sa colonne qui domine ce monde de la haute Joaillerie. Elle en a fait un lieu mythique réputé en France et dans le monde entier.

© Ejcw

Quel meilleur lieu pour souhaiter la bienvenue à l’année 2018.
Je vous la souhaite brillante, riche en événements et, bien sûr, terriblement créative.

© Ejcw

En 1989, Jean Miller et sa fille Carine créent la société Miller qui est devenue incontournable sur le marché des bijoux signés, bijoux anciens et bijoux d’occasions. La proximité immédiate avec la Place Vendôme, comme un symbole, offre à cette maison emblématique la possibilité de rendre le luxe accessible. Aujourd’hui, c’est Sarah Miller, troisième génération qui perpétue la tradition.
Pour Esprit Joaillerie elle dévoile sa vision du monde de la Joaillerie.

esprit-joaillerie-miller-88Esprit Joaillerie Charlotte wannebroucq et Sarah Miller

Que représente le bijou ancien pour vous ? 

Un voyage dans l’Histoire.
En fonction des périodes historiques, les bijoux s’adaptent à la mode, aux costumes et aux coutumes des époques : Moyen-Age, Renaissance, Napoléon III, Art Nouveau, Art Deco, etc.

Broche Boucheron "Chevalier"1960 Rubis, Émeraudes, Turquoises, Émail, Or. © Miller

Broche Boucheron
« Chevalier »1960
Rubis, Émeraudes, Turquoises, Émail, Or.
© Miller

Grâce aux bijoux, on aborde avec un autre oeil l’histoire de l’humanité, ils existent depuis la nuit des temps. Lorsqu’on a les yeux ouverts sur le Monde, on s’aperçoit que tout est lié dans l’Art: l’architecture, la sculpture, la peinture, la céramique etc.

Quel est votre définition du bijou signé ?

Collier Repossi Émeraude Gravée, Diamants, Or. 1970

Collier Repossi
Émeraude Gravée, Diamants, Or. 1970

Un bijou signé, c’est avant tout synonyme de qualité.
Il présente des qualités certaines : pierres d’exception, beau serti, belle mise à jour, design souvent très fort en style.
Il peut aussi représenter une valeur patrimoniale.

Quel est votre bijou préféré ?

Broche Mauboussin Époque Art Déco Diamants, Platine.

Broche Mauboussin
Époque Art Déco
Diamants, Platine.

C’est une question difficile car les amoureux de bijoux n’ont pas qu’une seule préférence. J’adore la période Art Déco.
Mes préférés sont les bijoux géométriques, très épurés, constitués souvent d’onyx, de corail ou pierres fines. Je m’aperçois, depuis que je suis à la boutique, que mon oeil est aussi attiré par les bijoux des années 1970 et par les bijoux de créateurs forts en style.

Une pierre que vous aimez ?

Paires de Boucles d'Oreilles Saphirs, Diamants, Or Blanc.

Paires de Boucles d’Oreilles
Saphirs, Diamants, Or Blanc.

Le saphir.
Le saphir est associé à la royauté et à la romance.
C’est une pierre à multiples facettes : tous les saphirs ne sont pas bleu. Il y a les « Fancy sapphires » qui peuvent être violet, vert, jaune, orange, rose avec les merveilleux saphirs padparadschas.
Ils peuvent même être noir, gris ou marron. On trouve également des saphirs dits à « Phénomènes » comme les saphirs étoilés ou encore les « colors changes sapphires ».

Qu’est ce que Carine vous transmet ?

Broche Van Cleef & Arpels "Oiseau"1990. Diamants, Rubis, Or.

Broche Van Cleef & Arpels « Oiseau »1990.
Diamants, Rubis, Or.

Carine me transmet ses qualités d’experte : elle m’a appris à analyser un objet de À a Z : la qualité du travail, les poinçons et les pierres.
C’est un métier où l’on ne cesse d’apprendre.
J’ai de plus fait le GIA à Londres pour parfaire mes connaissances en gemmologie et des stages en expertise afin d’approfondir mes connaissances techniques.

Elle m’a transmis également le côté entrepreneur car chaque entreprise a ses spécificités. Autodidacte, elle m’a conseillé de faire une école de commerce. J’ai fait un Master spécialisé en entrepreneuriat dans le but de faciliter la reprise de l’entreprise familiale, ce qui m’a beaucoup aidé.

Quel est le bijou chez Miller dont vous êtes la plus fière ?

SARAH MILLER

Le matin quand la vitrine est terminée, je suis fière de tous nos objets. Les plus rares et les plus beaux sont achetés avec passion et forment un tout harmonieux.

Celui que vous attendez ? 

SARAH MILLER

On ne se sait jamais ce qu’on va trouver mais je suis friande de belles pièces signées des Grandes Maison de la Place Vendôme ou d’un beau bijou signé de Sterlé, Templier ou encore René Boivin.

Comment voyez-vous le développement de Miller ?

SARAH MILLER

Miller est connu mondialement, mais je souhaiterais étendre davantage notre clientèle étrangère. Sur un moyen terme, je souhaiterais participer à des salons et à des foires comme celles de Honk Kong, New York, Miami ou encore Las Vegas.
Sur un plus long terme, pourquoi pas ouvrir une boutique à Londres..

Quelle est l’importance du digital dans votre stratégie ?

Montre Bulgari "Serpent Tubogaz" Or

Montre Bulgari
« Serpent Tubogaz » Or

Aujourd’hui, le digital est essentiel et offre des opportunités incroyables. Il permet de créer une véritable relation avec notre clientèle.
Miller a créé son premier site internet en 2002 faisant ainsi partie des entreprises extrêmement précurseurs et clairvoyantes quant aux possibilités qu’offraient le web.
Nous le refaisons actuellement pour le moderniser.
Par ailleurs, nous sommes sur différents réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+, Pinterest, et Instagram. Cela permet à tous nos clients de suivre nos dernières nouveautés et en avant première, c’est-à-dire avant que le bijou soit en vitrine et sur notre site internet.

Vers une digitalisation de l’offre ?

Montre Piaget Or, Cadran Jade Néphrite, Mécanique. 1970

Montre Piaget
Or, Cadran Jade Néphrite, Mécanique. 1970

Sur notre nouveau site internet qui sortira début 2017, nos clients pourrons maintenant acheter nos bijoux en ligne plus facilement. Nous souhaitons toutefois garder le contact avec eux, c’est notre point fort aujourd’hui.
Nous avons la chance d’avoir une jolie boutique dans une des plus prestigieuses rues de Paris et par ce fait, nous continuerons toujours à recevoir nos clients en leur offrant un vrai service, ce que ne peuvent pas faire les sociétés de pure vente en ligne. Nous ne sommes pas des robots… Rendre tout digital ? Non, les rapports humains doivent être conservés, c’est ça le Luxe !

Une musique que vous aimez ? 

 « Free » de Stevie Wonder.

Votre oeuvre d’art favorite ?

SARAH MILLER

Mon oeuvre d’art préféré est sans hésitation la  » Danseuse nue  » de Maurice (Pico) Picauld, Les folies bergères, fait en 1926.
Elle fait partie de ses créations typiques de l’Art Déco.

Qu’aimeriez-vous réaliser ?

Faire perdurer l’oeuvre de mon grand père et de ma mère et rendre cette boutique unique par la beauté de ses pièces et par son service.

Trois générations réunies devant la Maison Miller.

Trois générations réunies devant la Maison Miller.

Pour l’achalandage c’est un endroit extraordinaire car, présent depuis 27 ans,  la clientèle nous connait et n’hésite pas à venir nous montrer des pièces patrimoniales à vendre.
C’est là qu’intervient notre ancienneté, nos qualités d’expert et notre connaissance du marché et des tendances pour conseiller au mieux nos clients-vendeurs.
Depuis 1989,  nous sommes une des rares boutiques à être encore dans le « quartier », rue Saint Honoré.
Nous avons une clientèle très fidèle que je souhaite conserver.

Merci Sarah pour cet immersion dans l’univers Miller.
Trés attaché à la maison Miller, Esprit Joaillerie est ravie de suivre son développement et vous réserve bien d’autres surprises.

Miller
233 rue Saint Honoré 75001 Paris
+33 142616313
http://www.miller.fr

Il est des journées qui restent gravées par des images et des mots d’un très beau livre.
En avant-première exceptionnelle, Esprit Joaillerie a le plaisir de présenter le livre
Le Fermoir en Bijouterie, 4000 ans d’Histoires
et a eu la chance de réaliser un entretien avec son auteure, Anna Tabakhova.

© anna tabakhova

© anna tabakhova

Cette femme passionnée, curieuse et découvreuse a porté son regard sur cet élément essentiel du bijou jamais étudié sur une si longue période et dans le monde entier : le fermoir.
Et pourtant… que d’aventures autour de cet accessoire!

Anna a relevé un défi, celui de transmettre 4000 années d’histoire du fermoir allant de l’âge du Bronze à la place Vendôme, du bijou d’artiste au bijou couture, du bijou régional au bijou fantaisie ainsi qu’un petit tour du monde des fermoirs.

© anna tabakhova

© anna tabakhova

Ce sont 4 millénaires d’ingéniosité au service du bijou dévoilés et illustrés de photos inédites: 12 musées ont ouvert leurs vitrines, des joailliers ont dévoilés leurs archives pour la première fois, des créateurs de bijoux contemporains ont fabriqués des fermoirs pour cette occasion. C’est une véritable bible aux multiples sources : 32 historiens consultés, 22 musées impliqués, 76 contributeurs bijoutiers, joailliers, artistes et créateurs de 30 paysLe livre est complété de 6 interviews en atelier, le bijou dans la peinture, la sculpture, un fil historique et un glossaire enrichi de 28 croquis originaux.

© anna tabakhova

© anna tabakhova

Anna, comment l’idée de ce livre vous est-elle venue ?

C’est à partir de mes propres bijoux aux fermoirs interchangeables que j’ai commencé à documenter cette histoire, il y a maintenant 10 ans.

Qu’est ce qu’un fermoir pour vous ?

Un fermoir est un « ouvroir, »c’est un concentré de trouvailles, le lieu d’un savoir-faire d’excellence pour l’orfèvre.

Ce qui vous plait dans un fermoir ?

Découvrir son fonctionnement, je suis partie de l‘observation des bijoux antiques dans les musées ; puis j’ai fait un travail d’exploration, relu des travaux originaux d’archéologue, certains datés de 1934. Par exemple, découvrir l’origine de la boîte-cliquet a été passionnant.

Parmi les fermoirs antiques, quel est celui qui vous a marqué ?

C’est la découverte, avec la conservatrice des antiquités égyptiennes du musée du Louvre, du fonctionnement d’un fermoir-pendentif égyptien ancien de près de 4000 ans qui n’avait jamais été étudié jusque là.

Un fermoir auquel vous pensez ?

Celui du joaillier Jean Christophe, qu’il a réalisé pour le livre : le fermoir Hélico, ingénieux, seyant, amusant et fonctionnel. J’ai inclus un reportage sur sa fabrication.

Fermoir Hélico de Jean Christophe © anna tabakhova

Fermoir Hélico de Jean Christophe
© anna tabakhova

Comment avez vous choisi d’organiser votre présentation de fermoirs sur une aussi longue période ?

Et bien en 5 chapitres : les fermoirs remarquables, les fermoirs pendentifs, le bijou à transformation (car il s‘agit toujours d’ouvrir et de fermer), le fermoir amovible et « fermer sans fermoirs ».

Croquis du glossaire © anna tabakhova

Croquis du glossaire réalisé par Thierry Anfray
© anna tabakhova

Le fermoir haute joaillerie ?

La place Vendôme est représentée au long des chapitres ; on peut citer le fameux collier Zip de Van Cleef & Arpels, les bijoux sans fermoirs de Mademoiselle Chanel, mais aussi, Cartier, Boucheron et Mellerio dits Meller, ainsi que Wallace Chan à Hong Kong. Je pense également à la Maison Hermès : une interview exclusive est consacrée à leur conception du fermoir.

Et le fermoir contemporain ?

Plusieurs créateurs conçoivent des fermoirs innovants ou réinterprètent avec talent des fermoirs antiques ; la maniabilité est un critère important au XXIe siècle. Les joailliers, designers, plasticiens, créateurs de bijoux contemporains du monde entier sont largement représentés tout au long du livre.

Fermoir Puzzle de Petr Dvorak © anna tabakhova

Fermoir Puzzle de Petr Dvorak
© anna tabakhova

Enthousiaste et méticuleuse, Anna Tabakhova a conçu son livre comme elle conçoit ses bijoux:
« Une belle idée, une belle matière et une belle réalisation. J’ai voulu que ce soit un manuel pratique doublé d’une étude historique dans l’écrin d’un livre d’art de 288 pages aux 356 illustrations couleurs « .

Merci Anna pour ce moment qui nous a vraiment donné envie d’en savoir plus sur ces fermoirs. Votre livre d’art est sous presse et paraîtra en octobre, il est en pré-vente exclusive sur le site de la maison d’édition :

                          http://www.editions-terracol.com/fr/

Devinette, Esprit Joaillerie cherchera comme vos nombreux lecteurs la seconde partie de ce fermoir, rendez-vous donc dans ce superbe ouvrage pour avoir la réponse.

© anna tabakhova

© anna tabakhova

www.histoire-du-fermoir.com/

Anna Tabakhova sera également présente lors du Salon Mes Créateurs Joailliers, du 18 au 21 novembre à l’Hôtel de l’Industrie, pour le dédicacer.

© anna tabakhova

© anna tabakhova

Toute reproduction interdite sans autorisation de l’auteur.
All rights reserved-Unauthorized reproduction prohibited.

Bernardini Milano ou l’art de vivre le Luxe, le Luxe Vintage.

C’est un voyage dans le temps où chaque objet raconte une histoire. De l’évolution d’un patrimoine à la mise en valeur des objets, on pourra y découvrir ces fameuses malettes revisitées avec de luxueux foulards.

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE 10

De très beaux écrins qui sauront accueillir bijoux, montres et autres trésors que nous chérissons.

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE 11

La Maison Bernardini, installée à Milan, est une invitation au voyage, pour rêver à une époque où chaque objet était issu d’un savoir-faire.

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE Le magasin via Caradosso s’est fait une spécialité du vintage de luxe. Père et fils se sont succédé tout d’abord comme marchands de bijoux anciens, Bernardini propose aujourd’hui des pièces rares, accessoires Hermès vintage, malles Louis Vuitton, Goyard…

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE Les collectionneurs de belles montres pourront aussi y trouver l’exception, une Patek Philippe, une Rolex, une Cartier…Et partager la passion des objets uniques, insolites avec Maxime Bernardini.

BERNARDINI ESPRIT JOAILLERIE 12

Si vous aimez les pièces rares, l’élégance et l’histoire, alors offrez-vous une visite dans l’Excellence à Milan.

Bernardini Luxury Vintage
Via Caradosso, 2  20123 Milan
+39 02 4818697
www.bernardinimilano.com

Photos Crédits Bernardini Luxury Vintage