FASCINANT CHRYSOBERYL

FASCINANT CHRYSOBERYL

Isabelle Langlois a partagé sa passion du chrysobéryl avec Esprit Joaillerie lors d’un InstaLive
« Fascinant chrysobéryl ».
Une pierre « généreuse, solide et vivante ».

« Fascinant Chrysobéryl »
Isabelle Langlois & Charlotte Wannebroucq

 Isabelle, que vous inspire le chrysobéryl ?

La belle lumière du printemps.

De tous les chrysobéryls, quel est celui que vous préférez ?

Plus il est jaune, plus je l’aime avec un soupçon de vert.

Bagues chrysobéryls
Isabelle Langlois
© Ejcw

Existe t-il un chrysobéryl célèbre comme pour les diamants ?

Oui, un Hope justement, un oeil de chat jaune vert que l’on peut admirer au British Muséum.
De 45 carats, il a la couleur du péridot.

Comment avez-vous découvert le chrysobéryl ?

Petite fille et fille de lapidaire, j’ai toujours été entourée de belles pierres.
Mais étonnament, j’ai découvert le chrysobéryl dans un écrin qui comprenait trois pierres synthétiques fabriquées par mon grand oncle.
Il y avait deux rubis « sang de pigeon » (type rubis birman), le chrysobéryl était au centre et cela m’a beaucoup intrigué. Je n’ai eu, ensuite, de cesse de voir un vrai chrysoberyl.

Bague Chrysobéryls, Isabelle Langlois
© Isabelle Langlois

Quelle place a cette gemme dans vos créations ?

Le plus souvent le chrysobéryl est monté sur des pièces uniques, comme pour cette bague.
La réalisation prends au moins deux mois, car je prends soins de sélectionner également les pierres qui l’accompagnent. Sur mon bureau, il y a des plateaux remplis de pierres avec lesquelles je joue, c’est un jeu de couleur addictif. Je sélectionne les pierres les plus lumineuses, les plus chantantes.
Je vérifie leurs nuances et leur éclat. Parfois, il faut retoucher, repolir certaines d’entres elles pour que le résultat soit parfait. Il ne faut pas oublier que c’est la lumière qui révèle une pierre.

Bague Chrysobéryl
Isabelle Langlois
© Ejcw

Comment trouvez-vous ces pierres ?
Allez-vous les sélectionner dans les mines ?

 Une fois, je suis allée dans une mine en Tanzanie, c’était grisant, il faut l’avouer, mais soyons réaliste, en tant que femme, cela reste compliqué car ce sont des lieux très masculins.
J’ai la chance d’avoir des frères et cousins qui sont lapidaires, alors sans courir de risques, ils me proposent souvent de superbes pierres.

Quelle sera votre prochaine création ?

C’est à chaque fois comme un tableau où l’inspiration se dévoile.
Une belle pierre puis d’autres qui vont s’associer et se révéler.
La prochaine réalisation sera très probablement réalisée avec ce magnifique grenat de 13 carats.

Composition Isabelle Langlois
© Isabelle Langlois

J’y ajouterai d’autres pierres dont voici un aperçu, le feu, la flore et … le jugement dernier.
Trés tendance en ce moment.

 Merci Isabelle de nous voir parlé avec passion du chrysobéryl lors de ce Live Instagram qu’on peut voir ou revoir avec le lien suivant :
Isabelle Langlois
12 rue de la Paix 75002 Paris