EGYPTOMANIE ET CREATIONS

EGYPTOMANIE ET CREATIONS

 Esprit Joaillerie a réuni lors d’un direct sur Instagram, deux passionnés pour parler de l’égyptomanie.

Lydia Courteille, créatrice de bijoux et collectionneuse avertie de bijoux anciens ainsi que Gislain Aucremanne historien d’art, spécialiste du bijou ancien qui exerce ses talents au sein de la prestigieuse Ecole des Arts Joailliers soutenue par Van Cleef & Arpels.

Lydia Courteille, Charlotte Wannebroucq, Gislain Aucremanne.
© Ejcw

L’Egyptomanie décrit la fascination pour l’Egypte suite à de grandes explorations et de sensationnelles découvertes.

Gislain nous a fait remonté l’histoire.
Déjà au XVIe siècle, certains voyageurs européens parlaient de ce pays mystérieux où l’on vénère des dieux zoomorphes, le gout égyptien se répend en Europe au XVIIIe siècle et Marie-Antoinette elle-même se laissera séduire par cet exotisme ésotérique.

Napoléon Bonaparte, qui pour bloquer la route des Indes à la Grande-Bretagne, part en campagne d’Egypte. Son ministre des arts Dominique Vivant-Denon  jouera un rôle important. En 1798, il accompagne Bonaparte dans son expédition d’Egypte. Il en fait le récit dans Voyage dans la Haute et Basse Égypte, ouvrage qui aura un grand succès. En 1822Champolion révèle le secret des hiéroglyphes et ouvre la porte d’un nouvel intérêt pour l’Egypte. Et que dire, en 1922, de la découverte par
Howard Carter de la tombe de Toutankhamon, un véritable trésor entouré de beaucoup de mystéres.

Masque Funéraire de Toutânkhamon

Comme nous l’a rappelé Gislain ces découvertes ont eu une influence incontestable sur l’art en générale et également sur la joaillerie.

Ainsi cet exemple d’une magnifique paire de boucles d’oreilles présentées lors de l’exposition Lacloche organisée par l’Ecole des Arts Joailliers. Typiquement dans cet esprit d’egyptomanie.

Joaillier Lacloche.
Pendants d’Oreilles. Rubis, Emeraudes, diamants, Onyx, Platine. 1925.
© L’Ecole des Arts Joailliers.

Ces Dieux, mystères et symboles, ont inspiré Lydia.
L’archéologie est une discipline qui l’attire depuis longtemps, moins par son coté « Indiana Jones » que par son esprit scientifique, qui aime comprendre.
Scarabées, oeil de Rê et divinités sont de véritables trésors d’inspiration.
Créatrice de bijoux, Lydia laisse son imagination sublimer certains artefacts, pour ne pas les oublier dans les vitrines, elle les sublime en leur offrant une autre vie.

Artefact
Dieux Zoomorphes Antiques
© Lydia Courteille

Je vous laisse admirer ces paires de boucles d’oreilles, ce pendentif et ces manchettes exceptionnelles.

Lydia Courteille
Pendants d’oreilles ornés d’artefact dieux zoomorphes.
© Ejcw

Lydia Courteille
Pendants d’Oreilles
Artefact Scarabées
© Lydia Courteille

Lydia Courteille
Pendentif orné d’un artefact oeil de Rê.
© Ejcw

Son cheminement créatif est emprunt de poésie et d’humour.

Lydia Courteille
Manchettes inspirées par Salvador Dali et le surréalisme “Gala ma Muse” .
Présentant une paire yeux antiques égyptien.
© Lydia Courteille

Cet échange passionnant est a revoir sur Instagram.

A trés bientôt.