FONDATION CALOUSTE GULBENKIAN

FONDATION CALOUSTE GULBENKIAN

Espritjoaillerie est parti à la découverte du musée Gulbenkian de Lisbonne, un musée particulièrement connu pour sa belle collection Lalique.

Calouste Sarkis Gulbenkian est un armenien né en 1869 qui fera fortune dans le pétrole. Féru d’art, il deviendra un collectionneur exigeant, « Only the best is good enough for me ». Son sens de l’esthétisme lui a permis de créer une collection d’oeuvres d’art remarquable, une collection universelle.

C’est dans le parc de Santa Gertrudes, que se blottit ce musée moderne créé par Atouguia, Cid et Pessoa. Il offre à l’intérieur un regard végétal assez surprenant tout au long de la visite.

Grand amoureux de la nature, Calouste Gulbenkian aimait le calme des parcs, les jardins lui offraient la possibilité de méditer.

© Ejcw

© Ejcw

La première partie du musée est consacrée à l’art classique et oriental, Égypte, Mésopotamie, arts d’islam, arménie et d’extreme orient.

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

La visite se poursuit avec l’art européen, peinture, sculpture et orfèvrerie.

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

© Ejcw

Pour s’achever avec un maitre, René lalique. Artiste et ami de Calouste Gulbenkian, René Lalique partageait le même amour pour la nature et cette exigence qui pousse à se surpasser. Fier d’avoir pu rassembler un si grand nombre d’oeuvres de son ami, il laisse la possibilité aux visiteurs d’admirer le savoir-faire d’un maitre verrier, dessinateur, orfèvre et joaillier.

Ornement de Corsage « Femme-Libellule »
Vers 1897-1898
Or, Émail, Chrysoprase, Calcédoine, Pierres deLune, Diamants
© Ejcw

René Lalique
Statuette « Figure de Femme »
Argent, Ivoire. 1901.
© Ejcw

René Lalique
Broche « Ange »
Or, Émail, Ivoire, Jade, Diamants. 1902
© Ejcw

René Lalique
Coupes « Sarments de Vigne »
Nickel, Verre, Ivoire, Émail. 1898-1900 et  » Figures et motifs de vigne » . Verre, Argent, Bronze. 1899-1901
© Ejcw

René Lalique
Broche « Opale »
Ivoire, Or, Émail, Opales, Diamants. 1900-1902
© Ejcw

René Lalique
Pendentif « Visage de Femme »
Or, Émail, Ivoire, Saphirs, Diamants. 1900-1902.
© Ejcw

René Lalique
Plaque de Cou « Anges dans les Feuillages »
Or, Émail, Verre, Aigue-Marines. 1901-1903
© Ejcw

René Lalique
Peigne « Glycines »
Corne, Or, Émail, Verre, Diamants. 1903-1904.
© Ejcw

René Lalique
Peigne « Tiges de Chardon »
Corne, Argent. 1902.
© Ejcw

René Lalique
Peigne « Danseuses »
Corne,Ivoire, Or, Émail. 1897-1898.
© Ejcw

René Lalique
Ornement de Corsage  » Branches de Rosier »
Or, Émail, Verre, Améthyste. 1904-1905.
© Ejcw

René Lalique
Plaque de Cou « Profil de Femme » 1898-1900
© Ejcw

© Ejcw

René Lalique
Bracelet « Hiboux »
Verre, Or, Émail, Calcédoine. 1900-1901
© Ejcw

René Lalique
Plaque de Cou « Aigle dans les Branches »
Or, Émail, Opale. 1899-1901
© Ejcw

René Lalique
Pendentif « Forêt »
Or, Émail, Verre, Perle Baroque. 1899-1900
© Ejcw

© Ejcw

Alors, si vous passez à Lisbonne, n’oubliez pas de venir visiter le musée Calouste Gulbenkian.

Avenida Berna
45-A Lisbonne

gulbenkian.pt