INSPIRATION LITTERAIRE, UNE  TORTUE PRECIEUSE

INSPIRATION LITTERAIRE, UNE TORTUE PRECIEUSE

Au détour d’une lecture, la littérature parle de bijoux surprenant. Connaissez vous l’incroyable tortue rutilante de gemmes de Jean des Esseintes. Personnage principal du roman « A Rebours » de la fin du XIXème siècle, l’auteur Joris-Karl Huysmans nous entraine vers la folie des gemmes.

Cartier Lapis-Lazuli, Émeraude, Or. Vers 1950

Cartier
Lapis-Lazuli, Émeraude, Or.
Vers 1950

 Jean des Esseintes, esthète maniaque à l’esprit décadent, est fasciné par les couleurs, une idée incroyable lui vient à l’esprit pour donner de la vie à son tapis: « Regardant, un jour un tapis d’orient à reflets et, suivant les lueurs argentées qui couraient sur la trame de la laine, jaune aladin et violet prune, il s’était dit : il serait bon de placer sur ce tapis quelque chose qui remuât et dont le ton foncé aiguisât la vivacité de ces teintes.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Possédé par cette idée, il avait vagué, au hasard des rues, était arrivé au Palais Royal, et devant la vitrine de Chevet s’était frappé le front : une énorme tortue était là, dans un bassin. Il l’avait acheté : puis, une fois abandonnée sur le tapis, il s’était assis devant-elle et il l’avait longuement contemplée, en clignant de l’oeil.

Cartier Rubis, Or

Cartier
Rubis, Or

Decidement la couleur tête-de-nègre, le ton de Sienne crue de cette carapace salissaient les reflets du tapis sans les activer; les lueurs dominantes de l’argent étincelaient maintenant à peine, rampant avec les tons froids du zinc écorché, sur les bords de ce test dur et terne.(…)

Boucheron Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Boucheron
Oeil de Tigre, Émeraudes, Diamants, Or

Il découvrit enfin que sa première idée, consistant à vouloir attiser les feux de l’étoffe par le balancement d’un objet sombre mis dessus était fausse; en somme, ce tapis était encore trop voyant(…) Il s’agissait de renverser la proposition, d’amortir les tons, de les éteindre par le contraste d’un objet éclatant, écrasant tout autour de lui, jetant de la lumière d’or sur de l’argent pâle.(…) Il se détermina à faire glacer d’or la cuirasse de la tortue.(…)

René Boivin Citrine, Émeraudes, Or Vers 1940

René Boivin
Citrine, Émeraudes, Or
Vers 1940

La bête fulgura comme le soleil, rayonna sur le tapis (…) Des Esseintes fut tout d’abord enchanté de cet effet; puis il pensa que ce gigantesque bijou n’était qu’ébauché, qu’il ne serait vraiment complet qu’après qu’il aurait été incrusté de pierres rares.

Van Cleef & Arpels Émeraudes, Rubis, Diamants

Van Cleef & Arpels
Émeraudes, Rubis, Diamants

Il choisit dans une collection japonaise un dessin représentant un essaim de fleurs, l’emportat chez un joaillier, et il fit savoir au lapidaire stupéfié que les feuilles, que les pétales de chacune de ces fleurs, seraient exécutés en pierreries et montés dans l’écaille même de la bête (…)

Cartier Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or Vers 1960

Cartier
Lapis-Lazuli, Saphirs roses, Saphirs, Or
Vers 1960

Le choix des pierres l’arrêta; le diamant est devenu singulièrement commun depuis que tous les commerçants en portent au petits doigt; les émeraudes et les rubis de l’Orient sont moins avilis, lancent de rutilantes flammes, mais ils rappellent par trop ces yeux verts et rouges de certains omnibus qui arborent des fanaux de ces des couleurs; quant aux topazes brûlés ou crues, ce sont des pierres à bon marché. (…)

Van Cleef & Arpels Citrine, Turquoise, Or

Van Cleef & Arpels
Citrine, Turquoise, Or

Décidément aucune de ces pierreries ne contentait des Esseintes; elles étaient d’ailleurs trop civilisées et trop connues. Il fit ruisseler entre ses doigts des minéraux plus surprenants et plus bizarres, finit par trier une série de pierres réelles et factices dont le mélange devait produire une harmonie fascinatrice et déconcertante.

Chaumet Calcédoine, Diamants, Or. Maison Miller

Chaumet
Calcédoine, Diamants, Or.
Maison Miller

Il composa ainsi le bouquet de ses fleurs : les feuilles furent serties de pierreries d’un vert accentué et précis : de chrysobéryls vert asperge ; de péridots vert poireau ; d’olivines vert olive et elles se détachèrent de branches almadine et en ouwarvite d’un rouge violacé, jetant des paillettes d’un éclat sec, de même que ces micas de tartre qui luisent dans l’intérieur des futailles (…) Trois pierres dardaient en effet des scintillements mystérieux et pervers, douloureusement marchés du fond glacé leur eau trouble : Yeux de chat de Ceylan, cymophanes et saphirines.

Seaman Schepps Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

Seaman Schepps
Citrines, Emeraudes, Bois de Rose, Or

L’oeil de chat d’un gris verdâtre, strié de veines concentriques qui paraissent remuer, se déplacer à tout moment, selon la disposition de la lumière. Le cymophane avec des moires azurées courant sur la teinte laiteuse qui flotte à l’intérieur.
La saphirine qui allume des feux bleuâtres de phosphore sur une fond de chocolat, brun sourd.(…)

Des Esseintes regardait maintenant, blottie en un coin de sa salle à manger, la tortue rutilait dans la pénombre.(…) ».

Cartier Rubis, Saphirs, Or

Cartier
Rubis, Saphirs, Or

Je ne vous raconte pas la fin de la tortue car c’est triste
( … sauf si vous êtes vraiment très nombreux à me la demander).

Broche vintage Diamants, Onyx, Or

Broche vintage
Diamants, Onyx, Or