SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE

C’est une des périodes les plus fastueuses de l’Histoire de France, le Second Empire, que le Musée d’Orsay nous fait visiter.
Temps de l’abondance, d’euphorie et de célébrations multiples (politiques, économiques, religieuses et artistiques) les années 1850 à 1870 apparaissent ainsi comme la période qui voit naître une France moderne.

Sous le Second Empire, la vie parisienne bat au rythme des nombreux bals, soirées et salons organisés par la cour la plus brillante du XIXe siècle. Cette société cultive le goût des tableaux vivants et des bals costumés où les identités s’effacent et les intrigues se mêlent.L’Empereur Napoléon III et l’Impératrice Eugénie donnent des réceptions magnifiques où le luxe de la cour se veut être le même qu’au temps des rois.

Alfred Stevens "Rentrée du Bal" © Musée d'Orsay

Alfred Stevens « Rentrée du Bal »
© Musée d’Orsay

L’Empereur modernise, la vivacité lyrique et théâtrale permet la construction de nouveaux monuments comme le théâtre du Châtelet et ce joyau qu’est l’Opéra de Charles Garnier. C’est également la métamorphose de Paris par Haussmann, qui fait de la capitale un nouvel espace urbain sacrifiant les ruelles de la vieille ville à la réalisation d’imposants boulevards la faisant basculer ainsi dans le monde moderne.

Adolphe Yvon Napoléon III remettant au baron Haussmann le décret d'annexion des communes limitrophe le 16 février 1859 © Musée Carnavalet

Adolphe Yvon
Napoléon III remettant au baron Haussmann le décret d’annexion des communes limitrophe le 16 février 1859
© Musée Carnavalet

Les Expositions universelles en 1855 et 1867 à Paris, mettent en scène l’Empire brillant et fastueux où s’y affirme l’excellence de l’industrie d’art française et l’éclectisme débridé des sources d’inspiration auxquels puisent les créateurs. Le Musée d’Orsay présente par une scénographie spectaculaire ces accumulations des plus beaux objets créés par la manufacture impériale de Sèvres, les ébénistes Fourdinois et Diehl, les orfèvres Christofle et Froment-Meurice.
La joaillerie exprime ce faste par la couronne impériale et le diadème d’Alexandre-Gabriel Lemonnier.

Alexandre-Gabriel Lemonnier, Diadème de l'Impératrice Eugénie, 1853 Argent, Or, Diamants, Perles Paris Musée du Louvre, Département des Objets d'art, don des Amis du Louvre © RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) / Droits réservés

Alexandre-Gabriel Lemonnier, Diadème de l’Impératrice Eugénie, 1853
Argent, Or, Diamants, Perles
Paris Musée du Louvre, Département des Objets d’art, don des Amis du Louvre
© RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) / Droits réservés

Alexandre-Gabriel Lemonnier, Couronne de l'impératrice Eugénie, 1855 Diamants, Émeraudes, Or, Cuir Paris, Musée du Louvre © CEJ

Alexandre-Gabriel Lemonnier, Couronne de l’impératrice Eugénie, 1855
Diamants, Émeraudes, Or, Cuir
Paris, Musée du Louvre
© CEJ

Le célèbre joaillier Mellerio est mis à l’honneur avec une trentaine de pièces haute joaillerie. A cette époque la maison connait son apogée, la clientèle y est exceptionnelle, Napoléon III, l’impératrice Eugénie, la princesse Mathilde, les cours d’Europe, les écrivains, compositeurs, les actrices… C’est cet esprit créatif, artistique et technique qui est mis en avant, notamment avec les bijoux transformable comme cette tiare serti de turquoises.

Mellerio, Diadème floral démontable en huit broches pour bouquet, traîne de corsage, vers 1860 Turquoises cabocho, Diamants, Argent, Or Paris, collection particulière © Mellerio

Mellerio, Diadème floral démontable en huit broches pour bouquet, traîne de corsage, vers 1860
Turquoises cabocho, Diamants, Argent, Or
Paris, collection particulière
© Mellerio

Mellerio, Broche fleur de lilas, 1862 Émail Vert, Rose, Violets, Diamants, Or Paris, collection particulière © Photo Wartski Ltd., Londres

Mellerio, Broche fleur de lilas, 1862
Émail Vert, Rose, Violets, Diamants, Or
Paris, collection particulière
© Photo Wartski Ltd., Londres

 Certaines pièces exceptionnelles, provenant de la collection Mellerio seront présentés pour la première fois au public.

Mellerio, Devant de corsage "Bouquet de Roses" commandé par la Princesse Mathilde en 1864 © Mellerio

Mellerio, Devant de corsage « Bouquet de Roses » commandé par la Princesse Mathilde en 1864
© Mellerio

Mellerio, Grande broche plume de paon, commandé par l'Impératrice Eugénie, 1868 Diamants, Émeraudes, Saphirs, Rubis, Argent, Or Paris, collection particulière © Mellerio

Mellerio, Grande broche plume de paon, commandé par l’Impératrice Eugénie, 1868
Diamants, Émeraudes, Saphirs, Rubis, Argent, Or
Paris, collection particulière
© Mellerio

Pour ces 30 ans, le Musée d’Orsay porte un regard spendide sur le Second Empire, à ne pas manquer.

Exposition Spectaculaire Second Empire, 1852-1870
Du 27 septembre 2016 au 16 janvier 2017

 Musée d’Orsay
62 rue de Lille 75007 Paris

http://www.musee-orsay.fr