FRANÇOISE CAILLES, UNE DESTINÉE D'EXPERT

FRANÇOISE CAILLES, UNE DESTINÉE D’EXPERT

Rencontre avec Françoise Cailles

Expert en bijoux anciens, particulièrement du joaillier Boivin, elle a pris le temps pour me parler de sa passion des pierres et des bijoux.

Clip d'Oreilles René Boivin Citrines, Diamants, Or 1940

Clip d’Oreilles René Boivin
Citrines, Diamants, Or
1940

Quelle est votre pierre préférée ?

Le diamant, particulièrement les belles matières, plus précisément les diamants Golconde !

Bague René Boivin Diamants, Platine 1930

Bague René Boivin
Diamants, Platine
1930

Le bijou qui vous représente le mieux ?

Les pendentifs. Je porte des bagues, rarement des bracelets mais j’aime beaucoup les pendentifs.
Cela allonge la silhouette, je ne m’en lasse pas, j’en ai fait collection.

Pendentif René Boivin Onyx, Corail, Diamants 1928

Pendentif René Boivin
Onyx, Corail, Diamants
1928

Un joaillier que vous aimez ?

Boivin, Cartier et Lalique.

Clip René Boivin Citrines, Or 1930

Clip René Boivin
Citrines, Or
1930

Qu’est ce qui vous a conduit vers votre métier d’expert ?

Le goût du bijou. Petite, j’aimais déjà les pierres, mon grand-père m’avait offert un bloc de quartz que je ne me lassais pas de regarder. Mais ce qui m’a conduit vers ce métier d’expert, c’est avant tout mon attachement pour l’histoire. Car lorsque l’on regarde un bijou dans un musée, on s’aperçoit qu’il est le reflet de l’histoire du moment. Mes études m’ont conduit à Science Po puis l’école du Louvre.

Bague René Boivin Diamants, Or, Platine 1940

Bague René Boivin
Diamants, Or, Platine
1940

Finalement, je suis devenue expert un peu par hasard. C’est un éditeur qui m’a demandé de faire un livre sur le bijou.Il aimait mon écriture, avait apprécié mes livres mais ne connaissait pas le monde de la joaillerie. Il me laissa donc choisir le sujet, ce fût René Boivin car j’aimais ce joaillier novateur. Malheureusement, cet éditeur décéda et ne vit jamais la fin de ce livre. C’est grace aux Éditions de l’Amateur que ce livre à pu voir le jour.

FRANÇOISE CAILLES

Quel est le bijou qui représente le mieux Boivin ?

La bague « Quatre Corps », c’est le premier bijou de René Boivin que j’ai vu. Et le clip « Étoile de mer ».

Bague "Quatre Corps" René Boivin Diamants, Or vers 1950

Bague « Quatre Corps »
René Boivin
Diamants, Or vers 1950

Broche "Etoile de Mer" René Boivin Rubis, Améthystes, Or vers 1940

Broche « Etoile de Mer »
René Boivin
Rubis, Améthystes, Or vers 1940

Ce qui vous plait dans votre métier ?

Le contact humain à travers de beaux bijoux.
Un bijou, c’est le reflet d’une personne, de son histoire. C’est aussi un contact humain. Lors d’une succession, on me présente des bijoux, je peux ressentir alors la personnalité, la femme qui pouvait porter cette bague ou ce collier. On peut tout à fait connaitre la propriétaire par ses choix.

Pendentif René Boivin Saphir Étoilé, Saphirs, Rubis, Émeraudes, Diamants, Or, Argent 1940

Pendentif René Boivin
Saphir Étoilé, Saphirs, Rubis, Émeraudes, Diamants, Or, Argent
1940

Un livre que vous n’avez pas oublié ?

Kristin Lavransdatter de Sigrid Undset. C’est une vrai saga, une très belle histoire de femme au Moyen-Age dans une belle écriture où l’on ressent la densité de la pensée, j’aime la langue bien parlée et bien écrite. C’est un livre qui me suit.

Bracelet René Boivin Or 1932

Bracelet René Boivin
Or
1932

Une exposition ?

Une belle exposition à Bruxelles « Parures du Pouvoir, Joyaux des Cours Européennes »  il y a 2 ou 3 ans.  Elle était très complète, c’était un régal, une belle présentation car il est difficile d’exposer des joyaux.

FRANÇOISE CAILLES ESPRIT JOAILLERIE 3

Une musique que vous écoutez ?

Bach. J’apprécie la musique. J’ai appris le piano mais je n’étais pas fascinée, puis l’orgue. Le clavecin a été une révélation.
Il est polyphonique, c’est un instrument raffiné et complexe. Le contact est différent du piano, il n’a pas la même personnalité. Le clavecin est plus sensuel, lorsque vous pincez la corde, on le touche, le son est immédiat, d’une grande sensibilité.

Clip René Boivin Or, Argent 1930

Clip René Boivin
Or, Argent
1930

Qu’aimeriez-vous réaliser ?

J’ai déjà réalisé un certain nombre de choses. Alors simplement continuer ce que je fais.
La vie nous guide !

Clip René Boivin Or, Perles Vers 1910

Clip René Boivin
Or, Perles
Vers 1910

Merci Françoise pour cette délicieuse rencontre, entre bijoux et musique.

Photos Crédits Artcurial, Christie’s, Sotheby’s, Tajan.