MARCHAK JOAILLIER INTIME

MARCHAK JOAILLIER INTIME

MARCHAK ESPRIT JOAILLERIE 21

Le parcours historique de la Maison Marchak nous invite à voyager dans le temps et l’espace, de la Russie à la France.

© Marchak

© Marchak

C’est en 1878 que Joseph Marchak commence son métier d’artisan joaillier à Kiev. En moins de vingt ans, il devient l’un des joailliers les plus reconnus de l’empire russe et fournisseur du tsar.
En 1913, le tricentenaire de la dynastie des Romanov est célébré. Lors de la visite du Tsar Nicolas II à Kiev, tous les cadeaux officiels portent la signature de Marchak.
Il devient alors le rival de l’illustre Fabergé.

© Marchak

© Marchak

Après le décès de Joseph, en 1920 son fils Alexandre s’installe à Paris et ouvre une boutique rue de la Paix. Une nouvelle ère commence pour la maison Marchak, Alexandre excelle à créer des pièces uniques dans l’inspiration de son temps, l’Art Déco, tout en gardant son âme russe.
Il fera de la maison Marchak l’une des premières à lancer les bagues dites « cocktail ».

© Marchak

© Marchak

© Marchak

© Marchak

Sa renommée grandit et il reçoit un prix à l’exposition des Arts Déco de 1925.

Dessin de Broche pour le concours de l'Exposition des Arts Décoratifs de 1925

Dessin de Broche pour le concours de l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925

MARCHAK

Marchak est dans l’air du temps.

© Marchak

© Marchak

Les ballets du Palais Garnier proches de la rue de la Paix sont une addiction délicieuse et les « broches oiseaux », « broches fleurs » s’inspirent des compositions de Stravinsky.

© Marchak

© Marchak

La seconde guerre mondiale marque une pause. Vers les années 1950, Alexandre reconstitue une équipe avec Alexandre Diriger à la création et de Jacques Verger à la relation clientèle. En 1957, Jacques Verger devenu associé reprend la boutique et se développe aux États Unis.

© Marchak

© Marchak

Broche "Tournesol" Citrines, Diamants, Or © Marchak

Broche « Tournesol »
Citrines, Diamants, Or
© Marchak

Les créations sont luxueuses, colorés, pavées de diamants, d’émeraudes, de rubis, turquoises, citrines… Chaque pièce est unique, new-yorkaise et parisiennes sont séduites. L’esthétique passe avant la valeur intrinsèque de la pierre.

Bague "Cocktail", Turquoises, Diamants, Or, Platine © Marchak

Bague « Cocktail », Turquoises, Diamants, Or, Platine
© Marchak

Cette broche « petit moineau », oiseau typiquement parisien, a su séduire les clientes américaines touristes à Paris. Elle fut créé dans les années 1960 pour rappeler la capitale.

Broche "Petit Moineau" Or, Rubis © Marchak

Broche « Petit Moineau »
Or, Rubis
© Marchak

Elle est devenue le symbole de la Maison Marchak.

Depuis 2005, c’est Daniel Marchac héritier du nom, accompagné de Bertrand Degommier Designer et Dominique de Blanchard Directrice des ateliers qui donne une nouvelle impulsion à la Maison au savoir-faire de ce joaillier.

© Marchak

© Marchak

Aujourd’hui, cette belle Maison continue de créer des pièces colorées. Pièces uniques ou répliquées à cinq exemplaires, chacun de différentes couleurs et matières, forment l’univers créatif de Marchak:  » Âme de la Russie, esprit de Paris ».

Bague Kakoshnik © Marchak

Bague Kakoshnik
© Marchak

© Marchak

© Marchak

© Marchak

© Marchak

Ainsi, « Bleue », « Jardin d’été », « Hommage », « Légendes » ou « Exquise »sauront nous séduire.

© Marchak

© Marchak

Marchak Paris
Sur rendez-vous
+33 1 42 96 20 90

info@marchak.fr

Marchak Moscou
Sur rendez-vous
+7  839 89 30

info@marchak.ru

Photos Crédits Marchak

Mes remerciements à Armelle de Blanchard

MARCHAK