UNE NUIT À LA GALERIE D'APOLLON

UNE NUIT À LA GALERIE D’APOLLON

Vignette-carree-de-l-affiche-de-la-NDM-2015_seve-carousel 2

Pour « la nuit européenne des musées », le Musée du Louvre présentera ses trésors en nocturne.

La magie de la nuit nous conduira à la Galerie d’Apollon conçue pour les réceptions de Louis XIV, elle sert aujourd’hui d’écrin pour les Diamants de la Couronne.

GALERIE APOLLON

Cette galerie d’apparat du Musée du Louvre célèbre le Roi Soleil. Le Brun peintre du roi imagine une décoration peinte et sculptée sur le thème du soleil, des astres et du temps. Le mythe d’Apollon, dieu solaire, glorifie Louis XIV et donne une vision idyllique de l’univers emprunte d’harmonie.

GALERIE APOLLON

Depuis la fin du XIXème siècle la galerie abrite la collection de vases en pierres dures de Louis XIV et le trésor historique des Diamants de la Couronne.

Lapis-Lazuli, Or Émaillé et Rubis

Lapis-Lazuli, Or Émaillé et Rubis

Une belle coupe en améthyste, représentant une coquille à dix godrons, son pied est formé de balustre, sa patte est garnie d’or émaillé, de 27 rubis et trente-quatre diamants. Elle date du XVIème siècle et fût acquise par Louis XIV en 1687.

GALERIE APOLLON

Sardoine, Camées, Or Émaillé

Sardoine, Camées, Or Émaillé

Cette allée de coupes en pierres dures nous conduira aux joyaux.

Véritable épopée, ces joyaux ont été remontés au gré des souverains. Fondé par François Ier, enrichi sous Louis XIV, il atteint son apogée sous Louis XV avec l’achat du Régent.

"Le Regent" Diamant de 140,64 carats Crédit Musée du Louvre

« Le Regent »
Diamant de 140,64 carats
Crédit Musée du Louvre

Après la Révolution, ce trésor d’Etat sera reconstitué par Napoléon Ier.

GALERIE APOLLON

GALERIE APOLLON

Poursuivons notre promenade parmi l’histoire et les trésors.

La couronne de haut de tête de l’impératrice Eugénie du joaillier Gabriel Lemonnier nous émerveillera. Elle a été exécutée pour l’impératrice Eugénie à l’occasion de l’exposition universelle de 1855, Napoléon Ier voulait ainsi impressionner le monde en présentant les joyaux de la couronne remontés pour cette événement.

Or, Diamants, Émeraudes,

Or, Diamants, Émeraudes,

Martin Guillaume Biennais, orfèvre parisien, a réalisé la couronne du sacre de Napoléon Ier à Notre Dame. Elle est composée de camées et d’intailles.

Couronne dite de Charlemagne

Couronne dite de Charlemagne

La Couronne de Louis XV saphirs, rubis, topazes et émeraudes alternent avec les diamants. En 1729 à la demande de Louis XV perles et pierres furent remplacées par des copies. A l’origine la couronne comportait 282 diamants (dont le Régent), 64 pierres de couleurs et 237 perles.

UNE NUIT A LA GALERIE D'APOLLON

Ce bijou symbolise les liens entre les souverains de la France et de la Pologne au XVIIème siècle. Cette emblème de la Pologne est entré dans la collection de Louis XIV en 1669.

Aigle de Pologne Or émaillé, Grenat, Rubis, Émeraude et Perle

Aigle de Pologne
Or émaillé, Grenat, Rubis, Émeraude et Perle

Un magnifique Spinelle rouge, ayant appartenu à Anne de Bretagne Reine de France, taillé en forme de dragon.

"La Côte de Bretagne" Spinelle rouge, 107,88 carats.

« La Côte de Bretagne »
Spinelle rouge, 107,88 carats.

Et peut être pourrez-vous également admirer ces parures:

Parure Impératrice Marie-Louise Or, Crédit Musée du Louvre

Parure Impératrice Marie-Louise
Or,
Crédit Musée du Louvre

Parure Reine Marie-Amélie Diamants et Saphirs Crédit Musée du Louvre

Parure Reine Marie-Amélie
Diamants et Saphirs
Crédit Musée du Louvre

Ce diadème composé de 1031 diamants et 40 émeraudes est l’oeuvre du joaillier Bapst.

Diadéme Diamants et Émeraudes Crédit Musée du Louvre

Diadéme Diamants et Émeraudes
Crédit Musée du Louvre

Les joailliers Nitot père et fils ont réalisé ces bracelets issu d’une parure de diamants et rubis comportant entre autre une couronne, des boucles d’oreilles…

Paire de Bracelets de la Duchesse d'Angoulême Diamants et Rubis Crédit Musée du louvre

Paire de Bracelets de la Duchesse d’Angoulême
Diamants et Rubis
Crédit Musée du Louvre

Un dernier clin d’oeil à la Galerie d’Apollon avec cette gravure du XIXème siécle, où un rayon de lune accueil les tous derniers visiteurs…

Auguste Gerardin La galerie d'Apollon la nuit Dessin XIXème Crédit RMN-grand Palais/ Hervé Lewandowski

Auguste Gerardin
La galerie d’Apollon la nuit
Dessin XIXème
Crédit RMN-grand Palais/ Hervé Lewandowski

Mes remerciements à Marion Benaiteau, Musée du Louvre.

www.louvre.fr