LE TRESOR DE NAPLES, LES JOYAUX DE SAN GENNARO

LE TRESOR DE NAPLES, LES JOYAUX DE SAN GENNARO

IMG_2999

Le musée Maillol présente « Le Trésor de Naples, les joyaux de San Gennaro ».

Les plus importants chefs-d’oeuvre de l’immense trésor de San Gennaro sont exceptionnellement présentés dans cette exposition. Ils nous font parcourir deux cent cinquante ans d’histoire de l’Europe et nous dévoilent l’âme napolitaine.

SAN GENNARO

A Joli

L’histoire de la ville de Naples est lié au Vésuve qui est une menace constante. Face à ce danger, le peuple napolitain a placé sa survie entre les mains d’un saint patron, San Gennaro.
Le saint protége la ville des fléaux, en retour la ville lui constitue un trésor. Un mélange de sacré et de profane, d’argent, d’or et de pierres précieuses, lié au feu d’un volcan et au sang d’un Saint.

SAN GENNARO

J Volaire

Chaque année, le samedi qui précède le premier dimanche de mai, Naples fête San Gennaro, et la liquéfaction de son sang (récupéré après sa décapitation en 305) relique précieuse contenu dans deux ampoules. Prodige jamais reconnu par l’église et inexpliqué par la science…!

Buste reliquaire de San Gennaro Orfèvres Étienne Godefroy, Guillaume de Verdelay, Milet d'Auxerre Pierres, Émaux, Argent, Vermeil 1305

Buste reliquaire de San Gennaro Orfèvres Étienne Godefroy, Guillaume de Verdelay, Milet d’Auxerre
Pierres, Émaux, Argent, Vermeil
1305

Le Trésor, qui est dédié à San Gennaro, est géré par la députation une organisation laïque créé en 1601.
Elle est composée de 10 représentants de la noblesse et de 2 du peuple, elle a pour objectif d’administrer et gérer les oeuvres conservées dans la chapelle du trésor de San Gennaro. Ce Trésor regroupe aujourd’hui plus de vingt et un mille oeuvres qui en font l’une des plus grandes collections de joailleries monde comparable aux Joyaux de la Couronne de France ou d’Angleterre.
Le Trésor s’est enrichi au cours des siècles grâce aux donations des souverains, des papes, des nobles et gens du peuple, symbole de leur dévouement envers le saint.
C’est la première fois que le trésor est présenté hors d’Italie.

Voici un regard sur cette très belle et troublante visite.

IMG_3008

SAN GENNARO

Sainte Irène

D’ imposantes statues en argent fondu, repoussées, ciselées, cuivre doré impressionnent par leur présence. Gardiennes protectrices elles nous montrent aussi le savoir-faire des orfèvres et sculpteurs comme De Blasio, Murolo, Treglia, Vinaccia, Schisano, De Angelis, Fumo…

SAN GENNARO

SAN GENNARO

Cette « Giare » réalisés par l’orfèvre Gennaro Monte au XVIIéme siècle, composées d’anémones, de roses et de tournesols et de rameaux aux larges fleurs en argent sont tout à fait dans l’esprit d’un autre orfèvre italien plus proche de nous, Buccellati.

SAN GENNARO

Une très belle reproduction de la nature en argent où la fleur est sublimée par l’orfèvre, il y a une très grande finesse de travail et une magnifique habileté dans la ciselure.Toutes ces oeuvres montrent la richesse de l’orfèvrerie italienne.

Croix d'Autel Anonyme Corail, Argent 1707- Don Famille Spera

Croix d’Autel Anonyme
Corail, Argent
1707- Don Famille Spera

 

Ciboire, Orfèvre Ascione Corail, Malachite, Or 1931- Don du prince Umberto II de Savoie

Ciboire, Orfèvre Ascione
Corail, Malachite, Or
1931- Don du prince Umberto II de Savoie

 

Détail

Détail

Ciboire Anonyme Rubis, Saphirs, Émeraudes, Diamants, Or 1831- Don du roi Ferdinand II de Bourbon

Ciboire Anonyme
Rubis, Saphirs, Émeraudes, Diamants, Or
1831- Don du roi Ferdinand II de Bourbon

 

Détail

Détail

Voici Le collier de San Gennaro, somptueux !
Tous les joyaux présents portent trois couleurs :
Il s’agit du blanc (diamants), du vert (émeraudes, péridots), et du rouge (rubis) selon les vertues Théologales que sont la Foi, l’Espérance, et la Charité.

SAN GENNARO10

Cette pièce incroyable a évolué pendant des siècles.
Elle est composé de quatre niveaux et constitués par trois donateurs
(le peuple, la noblesse et les souverains)

Détail

Détail

La première partie a été créé par l’orfèvre Michele Dato en 1679, ici encore un travail d’une trés grande qualité donnant l’impression d’une mosaïque, toute la composition est sur le thème de la croix, de l’or des émeraudes des rubis et diamants.
Le fermoir composé d’or et d’argent serti de saphirs, émeraudes, diamants et grenats, il est réalisé par Mariano Imparato en 1833.

Détail

Détail

Le collier se termine par 5 motif verticaux : croix de saphirs et diamants, croix de diamants et péridots, croix de diamants et rubis, croix de diamants et émeraudes.

Croix en diamants et saphirs, offerte par Caroline d’Autriche 1715
Croix en olivine et diamants offerte par le roi Victor Emmanuel II de Savoie en 1862
Croix en rubis, diamants et émail, offerte par Charles III en 1734
Croix en émeraudes et diamants offerte par Napoléon Bonaparte en 1806
Cette composition final est impressionnante par sa qualité, par la quantité de pierres mais aussi par le nombre de bijoux différents, tant par l’époque que par le style.
Tous différents, mais uni par la foi!

SAN GENNARO
Croix latine est ornée de 8 émeraudes et de 9 diamants tailles anciennes, chaques pierres pèsent entre 1 à 2 carats. Le serti remarquable, d’une grande finesse, il forme une dentelle autour de chaque pierre, elle date de 1878.

SAN GENNARO

 

Voici l’incroyable mitre créée par Matteo Treglia en 1713 .

SAN GENNARO

Cette pièce fabuleuse pèse 18 Kgs d’or et d’argent, elle est entièrement sertie de diamants, d’émeraudes et de rubis.

SAN GENNARO

On dénombre 3326 diamants 198 émeraudes et 164 rubis (et 2 grenats?).
Les 2 plus grosses émeraudes proviennent de Colombie et portent un nom ( « Dom Fabio Ruso » et « Don Carlo Caraciolo », membres de la députation à l’origine de la commande).

Détail

Détail

Détail

Détail

Détail

Détail

SAN GENNARO

 

Deux autres pierres exceptionnelles un rubis de Ceylan rouge violet appelé « Lave du Vésuve »et un diamant de 58 facettes taille brillant (extraordinaire pour l’époque) en forme de poire.

L’exposition se termine dans une ambiance feutrée, chuchotant devant ces merveilles!

C’est une très belle exposition à ne pas manquer, d’une très grande qualité.
Du 19 mars au 20 juillet 2014

Musée Maillol
59-61 rue de Grenelle 75007 Paris